Il faut que vous naissiez de nouveau

Chaque fois que nous venons dans la maison de Dieu, il faut que Dieu puisse nous secouer car Il a une œuvre à faire avec son peuple. Israël était identifiable comme un peuple différent car il avait la marque de l’alliance. Dieu encore marquer une différence pour son peuple. Dieu veut que ceux qui sont à Lui soit vu différemment.

Jean 3 : 1-7

Ce sont les Paroles du Seigneur. Nous avons besoin de bénéficier de ce Salut. Nous avons connu qu’il y a un salut par les Saintes Ecritures. « Vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. » (Ephésiens 2 : 12) Le Dieu d’Israël est devenu notre Dieu. Israël connaissait ce Dieu mais nous nous étions des païens. Ils savaient d’où venait l’homme car Dieu leur avait parlé. Dieu donne la connaissance sur tout ce qui concerne la création de la Terre. Si Dieu marche avec toi, sois rassuré. Les hommes parlent de Big Bang, que nous descendons du singe mais Dieu exprime clairement comment Il a fait les choses. Le monde et sa convoitise va passer et doit passer mais nous, accrochons-nous à la Parole de Dieu.

Genèse 3 : 22

Les hommes ont des programmes futurs pour faire vivre l’homme éternellement comme avec la puce Neuralink implantée dans le cerveau, mais cela ne pourra pas car la Parole de Dieu est infaillible. Dieu a donné un seul moyen pour avoir la vie éternelle et ce n’est pas par la science. On peut même greffer des cœurs dans un homme mais cela ne peut pas lui permettre de vivre éternellement car les hommes ont oublié que l’homme est d’abord spirituel. Lorsque l’on parle du cœur, on parle du cœur spirituel. Notre Dieu est le Créateur des Cieux et de la Terre, Celui qui a créé l’espace temps. Rien ne peut arriver sans que Lui ne le permet. « Car je suis l'Eternel, je ne change pas » (Malachie 3 : 6) Nous sommes différents du monde. Il doit y avoir une différence entre nous et le monde. Dieu n’a pas d’âge, Il ne peut pas vieillir. Il est tellement Tout-puissant qu’Il peut stopper la vieillesse dans un corps. Adam a vécu 930 ans et il avait encore des enfants. Et nous aujourd’hui, on est limité par le temps. Il aurait pu vivre jusqu’à même 1000 ans mais Dieu avait dit « le jour où tu en mangeras, tu mourras. » (Genèse 2 : 17) « Devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. » (2 Pierre 3 : 8) Il s’agissait d’une petite journée pour Dieu, alors imaginez l’éternité ! Abraham était vieux, Sara a douté mais Dieu fait l’impossible. Nos informations viennent de la Parole de Dieu. Tout est sous son contrôle. « Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. » (Jérémie 29 : 13)

Nicodème était un pharisien. Les pharisiens ne considéraient pas Jésus. Il n’a pas dit « moi, Nicodème » mais « nous », donc tous savaient que Jésus était réellement un docteur venu de Dieu. Dieu qui connait les siens veut que l’on voit la différence. Dans la Genèse, on ne voyait rien mais quand Dieu a dit « Que la lumière soit! Et la lumière fut. » (Genèse 1 : 3) Il y a une séparation d’avec les ténèbres.

Malachie 3 : 13-18

On ne voyait pas la différence entre le juste et le méchant, il y avait un mélange. Mais maintenant, la différence doit se voir, elle doit être manifestée. Ils L’ont traité de Belzébul mais au fond, ils savaient que ce Jésus était venu de Dieu. Occupons-nous des affaires de notre Père et notre Père s’occupera de nous. Il y a beaucoup de soi-disant croyants, des ramassis qui ne servent pas Dieu. Nous devons savoir de quel côté nous nous trouvons ? Quand les pharisiens ont envoyé la garde chercher Jésus, ils sont revenus sans Lui. « Jamais homme n'a parlé comme cet homme. » (Jean 7 : 46) Quand on entend Jésus parler, Il touche notre cœur. Tout le monde l’accuse mais Lui n’accuse jamais personne. Les hommes t’enfoncent mais Lui ne t’enfonce jamais. « Femme, où sont ceux qui t'accusaient? » (Jean 8 : 10) Il n’est pas venu pour accuser mais pour sauver.

Ephésiens 2 : 1-3

Nous devons changer notre façon de faire les choses. On entend la Parole, mais c’est toujours la même chose. Nous devons vraiment nous poser la question de savoir qui nous sommes. Juge-toi d’après la Parole de Dieu, pas par rapport aux autres. « Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. » (Job 1 : 21) Réfléchissons un petit peu. Tout ce que nous avons sur la Terre, nous a été donné pour la Terre. Nous n’emporterons rien au ciel. Nous devons nous préparer de la bonne manière. Cette Terre est destinée au feu. Les hommes peuvent faire tout ce qu’ils veulent mais cela ira au feu. La Parole de Dieu va s’accomplir. Nous devons beaucoup de respect à la Parole de Dieu. Dieu te parle mais tu t’entêtes. Tous les pharisiens ont condamné la femme adultère, mais notre Dieu est riche en bonté et en miséricorde. Dieu aime les cœurs qui L’aiment. Dieu ne peut pas te forcer à L’aimer. Mais chacun doit se rendre compte de la grâce que Dieu lui offre. Ces hommes avaient raison de la condamner, c’était la loi de Moïse Ce Jésus qui est mort sur la croix, Il a souffert. Vous ne pouvez même pas imaginer. Qu’est ce que ce Jésus a fait pour mériter cela ? Christ n’est pas mort pour Lui mais pour toi et moi. Nous savons pourquoi nous nous asseyons à cet endroit. Cette femme était condamnée et ces hommes avaient raison car elle avait fait ce qu’il ne fallait pas faire. Dieu nous montre le regard que Dieu a posé sur nous et celui que nous devons poser sur les autres. On doit toujours se poser la question « Si cela était moi ? » « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil? » (Matthieu 7 : 3) Il faut qu’il y ait quelque chose qui se passe en chacun de nous. Quelle était ta motivation profonde quand tu es venu dans la maison de Dieu ce matin ?

La femme aussi savait que ces hommes avaient raison. Elle savait qu’il n’y avait personne qui ne pouvait venir la libérer car la loi de Moïse a été donnée par Dieu. Ces hommes avaient le désir de montrer que ce Jésus était un faux. Ils voulaient l’amener à Jésus pour le piéger, pour qu’Il admette que ce que Moïse a dit était la stricte Vérité. Voyez comment la religion peut vous aveugler ! Vous pouvez avoir la Parole avec vous mais quand vient l’orgueil, le soupçon, vous n’êtes plus dans la chose. Ces hommes étaient aveuglés par l’esprit religieux. Quand vous êtes distraits quand Dieu parle, la semence ne peut pas tomber en vous. Quand vous êtes distraits, c’est qu’il y a un problème en vous. Les gens souffrent car ils veulent entendre et recevoir la Vérité. Mais vous, vous l’entendez et vous la refusez, vous serez jugés plus sévèrement. Dieu prend le temps avec vous pour vous parler, vous enseigner et vous refusez, vous faites le gros dos. Ce que vous entendez est un jugement pour vous. Toujours Dieu à la première place en toutes choses.

La femme était condamnable et elle le savait. Ces hommes voulaient montrer que ce Jésus n’était pas de Dieu. C’est cela l’esprit d’aveuglement, Dieu peut faire des miracles sous vos yeux et vous ne le voyez pas. Ils ne se sont pas posé la question de l’origine de ce Jésus. Philippe n’a pas embrassé n’importe qui. « Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. Nathanaël lui dit: Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Philippe lui répondit: Viens, et vois.» (Jean 1 : 45-46) Ce Jésus est venu selon les Saintes Ecritures. Jésus n’était pas comme tous les autres. Bartimée aussi L’avait reconnu. « Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! » (Luc 18 : 38) Nous ne pouvons pas écouter n’importe qui. « Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. » (Mathieu 24 : 24) Nous avons la victoire sur toutes ces choses. « A celui qui vaincra » (Apocalypse 2 : 26) « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? » (Jean 8 : 4-5) Jésus a une sagesse extraordinaire. Avec Jésus, nous avons trouvé le bonheur.

Matthieu 19 : 1-6 / Genèse 2 : 15-24

Jésus revient toujours aux Saintes Ecritures. La Bible est notre Absolue. Nous ne devons pas choisir nos conjoints avec nos yeux charnels mais toujours avec des yeux spirituels. Il n’est pas bon pour l’homme d’être seul. Ce n’est pas Eve qui a fait la cour à Adam. Adam n’était pas intéressé à cela mais c’est Dieu qui a trouvé qu’il n’était pas bon. Il faut s’attendre à Dieu. C’est Dieu qui unit, pas les hommes. C’est Dieu qui a le plan et Adam ne savait même pas. Adam s’occupait simplement des choses de Dieu. Quand il est venu le temps de te marier, Dieu dispose le temps à sa manière. Une telle union, il n’y a personne qui ne peut la désunir. On parle ici du premier Adam, et notre Seigneur Jésus-Christ est le dernier Adam. Son Epouse, c’est Dieu qui Lui a donné, pas une dénomination. Nous ne sommes pas devenus l’Epouse mais nous avons toujours été son Epouse. Eve n’est pas devenue mais elle a toujours été l’épouse d’Adam. « …  je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. » (Matthieu 16 : 18) Satan cherchera toujours à combattre la Parole de Dieu, la Vérité.              Eve n’était pas une étrangère. C’est Dieu qui a amené la femme. Prier avant de vous marier. Dans ce domaine-là, soyez sincère avec Dieu. Soyons conscients qu’avant de poser l’acte, il faut beaucoup prier pour cela. Dans Genèse, c’est Adam qui parle mais dans Matthieu, on nous dit que c’est le Créateur qui a parlé. Adam, l’homme avait la pensée de Dieu car Il a exprimé ce que Dieu pensait. Le Créateur était dans l’homme. C’est Dieu qui unit, comment peux-tu désunir cela ? Ayons du respect pour les choses de Dieu et laissons faire Dieu. Dieu ne peut jamais chercher le mal pour toi.

Chaque semence doit produire selon son espèce. Chaque regard que tu portes sur ton frère ou ta sœur doit changer. L’accusateur est toujours le diable. Nous sommes sauvés par grâce et nous étions de ce nombre. C’est uniquement la miséricorde de Dieu.

Matthieu 5 : 7

Si tu n’es pas miséricordieux, tu peux oublier la miséricorde de Dieu. C’est le jugement pour toi. Tu pries pour que Dieu te parle. Dieu vient te parler et tu ne prêtes pas attention. Cela te sert à quoi ? Ces hommes sont venus avec des pierres pour la lapider. « Toi donc, que dis-tu? » (Jean 8 : 5) « Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. » (Jean 8 : 7) Cela Moïse ne l’avait pas dit. Celui qui a parlé est Celui qui avait parlé à Moïse ! Cela, ils ne l’avaient pas vu car ils avaient la religion. Tous ont lâché les pierres. « Femme, où sont ceux qui t'accusaient? Personne ne t'a-t-il condamnée? » (Jean 8 : 10) Toi qui aime toujours pointer du doigt, tu ne vois pas le mal en toi. Nous devons nous remettre en place et réfléchir su nous-mêmes. « Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus. » (Jean 8 : 11) Il n’y avait personne pour sauver cette femme mais quand Jésus entre en scène alors tout devient possible. Il faut faire attention quand vous prêchez car vous donnez Dieu aux hommes. Pour communiquer la vie de Dieu aux autres, il faut d’abord L’avoir reçu. Un homme de Dieu, c’est Dieu qui le justifie, qui confirme la chose. «Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » (Jean 3 : 3) Tout ce que tu fais, cela ne sert à rien sans la nouvelle naissance. Sans la nouvelle naissance, tu ne peux pas comprendre la Parole de Dieu, ni entrer dedans car tu es nulle part. C’est pour cela que la nouvelle naissance est importante pour vous et moi.

Ezéchiel 36 : 23-27

Vous ne pouvez pas aimer ardemment votre frère et votre sœur si vous n’avez pas expérimenté la nouvelle naissance. Dieu travaille, Dieu nettoie l’homme. L’homme ancien, Dieu ne peut pas l’utiliser. L’homme nouveau est miséricordieux, il aime ce que Dieu aime. Ce nouvel homme est un vase dans lequel Dieu va tabernacler et il va obéir à la Parole de Dieu.

1 Timothée 2 : 9