Vous serez haïs de toutes les nations …

La Parole de notre Seigneur ne nécessite aucune interprétation. « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. » (Jean 14 :6) Il n’a jamais abandonné ceux qui Lui appartiennent. Il envoie sa Parole afin qu’Elle puisse éclairer pour que le peuple puisse voir.

« Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. » (Hébreux 13 : 8) « Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël. » (Psaume 121 : 4) Aux yeux de Dieu, nous avons de la valeur, c’est pour cela qu’Il a quitté son trône pour venir sur la Terre. « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu » (1 Jean 3 : 2) Dieu nous connait car Il a placé quelque chose en nous. « L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. » (Romains 8 : 16) Nous marchons avec assurance.

Matthieu 24 : 8-14

Les disciples avaient placés leur foi et leur confiance en ce Jésus. Malgré les persécutions des pharisiens, ils étaient toujours attachés à leur Maître. Ils étaient témoins de toutes ces choses. Quand Jésus est entré en scène, Il a appelé ces disciples. « Viens, suis-moi ». Chaque disciple a ressenti cette attraction pour s’attacher au Seigneur. Comme aussi avec Zachée. Il y avait la foule, beaucoup voulaient voir Jésus mais Il est venu dans la maison de Zachée. Comme la femme à la perte de sang parmi la foule. Il y avait beaucoup de gens mais pour elle, elle avait foi que ce jour-là était son Jour. « Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. » (Matthieu 9 : 21)                 Quand elle a touché, la perte de sang s’est arrêtée. Toi aussi mon frère, ma sœur, tu peux Le toucher aujourd’hui ! Jésus est toujours présent. « Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. » (Hébreux 13 : 8) Beaucoup ont touché Jésus ce jour-là mais cette touche-là était particulière. Ta touche doit être particulière. Tu peux Le toucher. Aujourd’hui, c’est aussi ton jour. Il n’a pas changé. Le Jésus que nous servons n’est pas le Jésus des dénominations. Mets ta foi en action. Il est le Dieu Tout-puissant. Nous avons la connaissance de la Vérité. Tu reconnais que ce Jésus est vrai. Soyez comme Bartimée. Il était aveugle et mendiant, ceux qui voyaient n’ont pas vu Jésus mais lui, l’aveugle, l’a reconnu. Que tes yeux s’ouvrent. C’est ton jour à toi. Quand tu sortiras d’ici, cela sera fini pour toi. La femme à la perte de sang n’est pas repartie avec la perte de sang. Bartimée n’est pas parti aveugle mais il voyait. « Et il cria: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! » (Luc 18 : 38) Il a crié, il a reconnu. Quand tu l’appelleras, Il te dira « Me voici ». Les projets que Dieu a formés pour toi ne seront jamais des projets de malheur. Qu’il n’y ait aucune chose qui ne puisse t’amener à t’abattre. Il faut que tu saches qui tu es. Tu ne peux pas être comme les autres car tu as été fait différemment. Un aiglon n’est pas un poussin. Le petit aiglon vient d’une lignée royale qui n’est pas sur la terre mais dans les airs. Tu n’es pas devenu Epouse mais tu as toujours été Epouse. « Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1 : 12) Pourquoi t’abattre ? Pourquoi gémir ? Pourquoi pleurer ? Crois simplement. La foi ne vient pas de toi, c’est un don. « Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné. » (Matthieu 13 :11) Si quelque chose vient de Dieu, c’est pour croire en Dieu. Tout ce qui sort de Dieu doit retourner à Dieu. Soit tranquille pour ton salut : en enfer, il n’y a pas de place pour toi. Même si on te force, il n’y a pas de place pour toi. Ton nom est inscrit dans le Livre de Vie de l’Agneau. Nous devons être de ceux qui chantent tous les jours. Je suis heureux car Jésus m’a sauvé. Il prépare une place pour toi. Je suis un étranger, c’est donc que ce qui est ici ne m’appartiens pas. Un jour, j’irai chez moi. Nous avons un adversaire malin. Il essaie de t’injecter ses pensées pour qu’elles deviennent tiennes. Tout ce que Dieu fait est bon mais c’est Satan qui est venu injecter ses pensées comme dans le Jardin d’Eden. « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? » (Matthieu 22 : 36)

Psaume 119 : 1-3

« Je serre ta parole dans mon coeur, Afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaume 119 :11)

Exode 20 : 1-5 / Genèse 17 : 1-7

Quand Dieu parle ainsi, Il nous voyait déjà. Ce n’est pas Abraham qui a couru vers Dieu pour faire alliance mais c’est Dieu qui a vu la marche d’Abraham. Dans ce temps-là, il y avait des idoles et des dieux étrangers. « Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. » (Hébreux 11 : 1) Tu dois savoir en qui tu crois, tu ne peux pas être indécis. Dieu aime éprouver les hommes. Quand tu marches avec Dieu, Il ne va pas te faire faire des choses qui sont possibles afin que ta foi entre en action. C’est Dieu qui a voulu qu’Abraham se marie avec Sara. « Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m'étaient destinés, Avant qu'aucun d'eux existât. » (Psaume 139 : 16) « Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. » (Jérémie 1 : 5) Dieu a placé Abraham dans des conditions où cela était humainement impossible afin de croire à l’impossible. C’est pour cela que nous avons reçu la foi afin de croire qu’un jour, nous partirons. Nous quitterons cette Terre. Jésus est déjà monté, cela est donc possible. Il l’a déjà démontré. Moi et le Maître, nous sommes liés. Je ne crois pas en mes pensées, en mes émotions mais je crois à la Parole de Dieu. Nous nous accrochons à la Parole de Dieu. Quand Dieu vous appelle, tout n’est pas tout rose. Quand Dieu te choisit, c’est là où tu vas commencer à pleurer car tout l’enfer et tous les démons vont se tourner contre toi. Satan utilise les hommes, même ta famille pour t’atteindre. Ce n’est pas la personne mais l’esprit qui est derrière. Vous devez savoir où Dieu vous à placer. Attention à ne pas devenir prédicateur de vous-même. Vous voulez écouter seulement quand le prédicateur est d’accord avec vous, mais si vous êtes comme cela, c’est que l’orgueil est déjà en vous. Le plus grand problème pour l’homme est l’amour de soi. « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, … » (2 Timothée 3 : 1-2) Etre un enfant de Dieu est un combat. Dieu ne s’impose pas, Satan oui. Dieu vient, Il te parle, te montre et tu dois faire ton choix. Nous désirons que Dieu puisse prendre le contrôle.

Justification / Sanctification / Baptême du Saint-Esprit

  • Justification

Il faut que cette étape soit bien accomplie dans la personne pour passer à la deuxième étape. Il faut que le travail soit profondément fait. Dieu ne fait pas à moitié. La personne se rend compte que tout ce qu’elle pouvait faire ne pouvait pas bien se faire. Quand cette étape est bien faite, l’orgueil disparaît.

  • Sanctification

Tu ne cherches pas à te sanctifier toi-même. Comme tu as reconnu ton état, tu sais que tu ne peux pas y arriver toi-même. C’est pour cela que nous avons besoin de la Parole. Le problème n’est pas la Parole mais le lieu où tombe la Parole. Quand la Parole tombe dans la bonne terre, elle produit son effet. Dieu ne peut pas faillir.

Ephésiens 2 : 1-5

Si la justification est entrée en toi, tu ne pourras jamais condamner quelqu’un. Il n’y a qu’un seul juge, Dieu Lui-même. D’où viendra l’orgueil dans mon cœur pour me considérer au dessus de l’autre ? Abraham n’a jamais cherché Dieu mais c’est Dieu qui est venu à lui. Abraham ne pouvait pas se glorifier de quelque chose car il n’avait rien fait pour cela. Chrétiens vient de Christ et Christ vient de Oint. « Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté. » (Hébreux 10 : 7) « Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. » (Hébreux 10 : 36) L’Eternel est devenu mon salut. L’Eternel de l’Ancien Testament est le Jésus du Nouveau Testament. « Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. » (Jean 8 : 58) Le Salut est donc Jésus-Christ !

Nous sommes justifiés par la foi en Jésus-Christ. Maman aigle ne vient pas chercher un poussin mais son aiglon. Ne vous comparez jamais aux autres. Toi, tu es un prince, une princesse. Quand le Roi des rois est venu sur cette Terre où a-t-Il logé ? Dans une étable. Il n’y avait même pas un hôtel pour Lui. N’enviez pas les autres. « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. » (Matthieu 6 : 25) Apprécions ce que le Seigneur fait pour nous. Ne te compare pas à ton voisin mais compare-toi à la Parole de Dieu.

Matthieu 6 : 25-30

Nous avons besoin de cela pour arriver à la sanctification. « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » (Jean 17 : 17) « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8 : 31-32) Pourtant ils avaient cru la Parole ? Vous pouvez croire mais il faut une justification profonde, c’est-à-dire reconnaitre ton état, pour arriver à la sanctification. Le feu du Saint-Esprit nous conduit à Christ, pas à quelqu’un d’autre. « Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16 : 13) Chaque semence doit produire de son espèce. La Parole de Dieu doit être prêchée afin que ceux qui sont à Dieu viennent à Dieu. Il y a une attraction qui s’opère. Pendant que Jésus avançait, les miracles se faisaient. Les 70 disciples étaient avec les 12 disciples qui accompagnaient Jésus. Là, Jésus a dit « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. » (Jean 6 : 53) Le chemin de Dieu n’est pas un chemin de masse. Le salut est individuel. Dieu veut des individus, c’est pour cela qu’Il éprouve. « Cela vous scandalise-t-il? » (Jean 6 : 61) « C'est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. » (Jean 6 : 63) L’homme charnel est toujours dans les émotions. « Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. » (1 Corinthiens 2 : 14) « Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. » (Jean 3 : 6)

Dieu est Esprit donc ses enfants doivent être esprit. « Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas. » (Romains 8 :9) Quand tu as l’Esprit de Christ alors on peut t’appeler chrétien. « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père » (Jean 14 : 12) « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru:… » (Marc 16 : 17) Si tu crois alors cela est pour toi. Cela est possible car l’Esprit de Christ est en toi. Le Saint-Esprit est la Vie de Jésus-Christ. Au jour de Pentecôte, il y avait les frères (120 fidèles) mais il y avait aussi des femmes. Le Saint-Esprit, avec la même puissance, est descendu sur chacun. En Christ, nous sommes uns. Il n’y a ni homme, ni femme. Avec l’Esprit de Christ, nous formons le Corps de Christ. Il faut que la justification soit complète, alors tu ne désires plus être comme tu es mais tu veux devenir comme Dieu veut. Comme l’eunuque éthiopien. « Comprends-tu ce que tu lis? Il répondit: Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide?» (Actes 8 : 30-31)  Cela est vraiment la simplicité, l’humilité. Quand l’humilité vient de Dieu, alors Dieu a ôté quelque chose. « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. » (Galates 5 : 24) « Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. » (Actes 8 : 35) L’eunuque a écouté avec attention et cela a été une explosion pour lui. L’homme était convaincu. « Et l'eunuque dit: Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé? » (Actes 8 : 36) Cela vient du cri du cœur de la personne. Comme Saul de Tarse, quand la lumière est venue, il a été convaincu. « Qui es-tu, Seigneur? » (Actes 9 : 5) Dans l’Ancien Testament, on prenait un agneau innocnet pour mourir à notre place. Un innocent ne doit pas mourir car c’est toi qui a péché. Lapersonne qui doit mourir pour Dieu, c’est le coupable. Jésus-Christ notre Seigneur a fait l’échange. Lui innocent, Il a échangé avec toi coupable. Nous sommes justifiés par la foi en Jésus-Christ. La justification te fait devenir comme n’ayant jamais péché. Innocent uniquement par le grand amour de Jésus-Christ. « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » (Luc 22 : 42) Vous n’appréciez pas ce que Dieu a fait pour nous. Quand tu réalises cela, tu ne peux plus jouer à la comédie. Tous ceux qui ont réalisé ce que Dieu a fait pour eux n’ont plus jamais bataillé pour leurs vies, mais uniquement vivre pour Dieu. Quand David fuyait, un homme a insulté David, l’homme selon le cœur de Dieu. Ne jouez jamais avec un homme de Dieu car Dieu ne laissera pas. « Ne touchez pas à mes oints, Et ne faites pas de mal à mes prophètes! » (1 Chroniques 16 : 22) Mais David a dit « Laissez-le, et qu'il maudisse, car l'Eternel le lui a dit. » (2 Samuel 16 : 11) Jacob aveugle a inversé ses mains pour bénir les fils de Joseph. «  Et Joseph dit à son père: Pas ainsi, mon père, car celui-ci est le premier-né; pose ta main droite sur sa tête. Son père refusa, et dit: Je le sais, mon fils, je le sais ; …» (Genèse 48 : 18-19) Dieu sait ce qu’Il fait. Quand vous touchez un Oint, vous le payerez. Sur le chemin, les Amalécites ont refusé le passage à Israël. Le temps est passé, Dieu s’est souvenu de ce que les Amalécites avaient fait. « Va maintenant, frappe Amalek, et dévouez par interdit tout ce qui lui appartient; tu ne l'épargneras point, et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, boeufs et brebis, chameaux et ânes. » (1 Samuel 15 : 3)

Quand la colère de Dieu s’enflamme, personne ne peut L’arrêter.