C’est ici mon commandement

Il est Celui qui sonde les cœurs et les reins. Dieu est un Dieu juste. Le caractère de Dieu est décrit dans les Saintes Ecritures. Dieu est bon, Il est amour mais Il est aussi un feu dévorant.

Le temps de la Grâce est un moment déterminé. Ce temps va se terminer. Il s’agit du temps favorable. « Ainsi parle l'Eternel: Au temps de la grâce je t'exaucerai, Et au jour du salut je te secourrai » (Esaïe 49 : 8)

Luc 4 : 16-21 / Esaïe 61 : 1-2

Là où il y avait une virgule, en lisant, Jésus a mis un point. Jésus a eu à démontrer la bonté de Dieu.

Jean 1 : 15-17

Nous avons trouvé grâce aux yeux de Dieu. « Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. » (Ephésiens 2 : 8) Sous la loi, il y avait beaucoup d’exigences. Jésus a été rejeté par les siens afin que nous qui étions dans les ténèbres, soyons sauvés. Beaucoup de juifs L’ont rejeté mais il y en a quand même qui L’ont accepté. Pierre, Jacques et les autres apôtres étaient juifs. « C'est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée; mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens. » (Actes 13 : 46) La grâce divine est pour chacun. La grâce ne te donne pas le droit de faire n’importe quoi. Si Dieu a été exigent dans le passé, Il l’est encore aujourd’hui. Nous devons être spirituels. Dieu cherche un peuple qui lui soit consacré, un peuple saint. Vous ne changez pas bien que Dieu parle. Vous vous conduisez sur le chemin du châtiment de Dieu. Dieu te rend capable de faire ce que Lui veut de toi car cela ne vient pas de toi. Il doit y avoir une détermination en toi.

Matthieu 3 : 1-10

Dieu n’envoie pas des hommes comme cela pour que nous vivions n’importe comment ! Dieu cherche des personnes qui sont saintes. Dieu ne cherche pas des ramassis. Dieu a fait marcher Israël pendant 40 ans dans le désert pour faire sortir tous ces ramassis. Pourtant, ils ont bu au rocher et ont mangé la manne ! Jean ne s’est pas réjoui de voir les pharisiens et les sadducéens, pourtant ils venaient pour se faire baptiser. Nous devons nous examiner. Tu entends la Parole de Dieu mais tu ne changes pas ! Ta nature est toujours pareille. Tu n’iras pas au ciel comme cela. Il est Celui qui sanctifie. Quand Dieu te ramasse, Il a un but derrière. Tu ne peux pas t’arrêter à la justification !                 On peut se donner une forme de sainteté mais tu dois être sincère. Comment est ton intérieur ? Ton âme reste toujours sauvage. Ne soyez pas des Caïn, Dieu lui a parlé, parlé, parlé mais il n’a jamais accepté. Vous pensez que Dieu aura pitié de vous mais vous ne vous rendez pas compte du regard que Dieu porte sur vous. « Car c'est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. » (1 Pierre 4 : 17) Dieu te parle pour que tu changes. Tu ne pars pas en voyage n’importe comment ! Il faut les papiers, le passeport, il faut passer les barrières de sécurité. Tu ne peux pas faire n’importe comment. Dieu a ses propres lois. Jésus est parti nous préparer une place. Tu ne peux pas y entrer n’importe comment : Il faut naître de nouveau. Ton caractère, ta nature doit changer. Dieu ne cherche pas les foules mais il s’agit d’un petit nombre. « Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. » (Luc 12 : 32) Dieu cherche son peuple. Celui qui est de Dieu entend la Voix de Dieu. Même Paul a dit « Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » (1 Corinthiens 9 : 27) Et toi, qu’est ce que tu peux dire ? Dieu a besoin d’hommes et de femmes de caractère. Nous sommes engagés dans un combat. La repentance n’est pas de la bouche, mais c’est un désir profond de rejeter, tu regrettes sincèrement ce que tu as fait et tu veux changer, tu veux cela abandonner ces choses. Les pharisiens et les sadducéens étaient des comédiens, ils n’étaient pas sincères.  « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8 : 31-32) Es-tu libre mon frère ? Si Dieu t’a libéré, c’est que tu as quitté Satan pour t’attacher à Dieu. « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. » (Galates 5 : 22-23) Mais vous, c’est l’hypocrisie, les soupçons, les critiques. « Venez et plaidons! dit l'Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. » (Esaïe 1 : 18) Il nous invite à changer. Toi qui veut changer les autres, mais c’est toi que Dieu veut changer. On reconnait l’arbre à ses fruits, pas à ses feuilles. Ce que l’on attend d’un arbre, ce ne sont pas ses feuilles mais bien son fruit.

Jean 15 : 7-16

Si nous sommes stériles et que nous ne portons pas de fruits, nous serons coupés. Dieu ne nous demande pas de colporter mais de prier les uns pour les autres. Nous nous rassemblons non pour devenir pires mais pour devenir meilleurs. « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » (Jean 13 : 35) Quand tu es un fils de Dieu, tu penses d’abord à l’autre. La Vie éternelle est de donner sa vie pour les autres. Nous devons portés beaucoup de fruits afin que Dieu soit glorifié. Dieu n’a pas attendu que tu l’aimes pour t’aimer. Alors même que tu ne pensais même pas à Lui, Il veillait sur toi depuis le sein de ta mère. Si déjà, tu ne peux pas supporter ta sœur ou ton frère sur la Terre, comment vas-tu vivre avec elle ou lui au ciel ? « Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres » (Romains 13 : 8) Dieu nous adonné l’arme de la prière, c’est une puissance, une arme redoutable. Quand tu justifie le mal, comment veux-tu que le mal parte ? « Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. » (Colossiens 3 : 12) Si tu n’as pas l’amour de Dieu, tu peux oublier le ciel. Quand vous méprisez quelqu’un, vous êtes déjà en dehors de la Parole de Dieu. « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde! » (Matthieu 5 : 7) Si toi, tu n’exerces pas la miséricorde alors Dieu ne sera pas miséricordieux à ton endroit. Etre un homme qui sert Dieu n’est pas une chose simple. Si votre amour se limite à votre famille, c’est que vous n’êtes pas sauvés. « Et quand j'aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas la charité, je ne suis rien. Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas la charité, cela ne me sert de rien. » (1 Corinthiens 13 : 2-3) « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5 : 17) L’amour AGAPAO est au-dessus de l’amour FILEO.

Si Dieu t’a choisi, ce n’est pas pour te laisser stérile. Les fruits doivent être manifestés. « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. » (Matthieu 5 : 48) Montrez votre amour à celui que vous voulez fuir. C’est cela être un fils de Dieu.