Je sais, mon Rédempteur est vivant

Notre Dieu n’est pas un Dieu du passé mais le Dieu du présent. Nous Le remercions pour sa fidélité. Il contrôle toutes choses. Tous ceux qui ont choisi de marcher avec ce Dieu, on a pu voir leurs glorieuses issues comme Moïse qui a rejeté la royauté de Pharaon et nous voyons comment Dieu l’a conduit à sortir le peuple d’Israël d’Egypte.

Ils n’avaient rien mais ils s’attachaient à quelque chose d’important : Ils avaient simplement confiance en ce que ce Dieu a pu dire. Ils sont morts dans la foi. Ils avaient la certitude que ce que Dieu avait dit, ils le verraient s’accomplir. Ils ont cru comme si la chose était déjà, pourtant, ils étaient dans l’ancienne alliance. Nous serons sévèrement jugés. Dans sa marche difficile, Job avait confiance en son Dieu. Alors qu’il était dans le bas fond, tous pensaient qu’il était abandonné de Dieu mais Dieu n’abandonne jamais ses enfants. Heureux celui qui abandonne sa vie entre les mains de Dieu. Quand tu es un fils de Dieu et que tu vis selon la Parole, Dieu est heureux et Il veut que l’on te voie. « Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. » (Job 1 :21) Leur foi n’était pas différente, il s’agit toujours de la même foi. Si tu as cette même foi alors tu la manifesteras. « Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême » (Ephésiens 4 : 5)

Job n’était pas perturbé par ce qui était autour. Un fils de Dieu doit être désintéressé de ce qui l’entoure car c’est là que Satan nous tient. Nous devons être des vases d’honneur pour le Seigneur, avec l’intérieur toujours pur pour le Seigneur.

« Stupides, apprenez le discernement; Insensés, apprenez l'intelligence.» (Proverbes 8 : 5) « Moi, la sagesse, j'ai pour demeure le discernement, Et je possède la science de la réflexion. » (Proverbes 8 : 12) Quand nous avons la sagesse alors nous savons comment marcher. Il y a une différence entre les vierges sages et les vierges folles. Les sages ne sont pas dans la précipitation mais elles cherchent à savoir si elles sont dans la volonté de Dieu. « Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. » (Jacques 1 : 5)

Dieu ne voudra jamais te perdre. Avant d’envoyer l’épreuve, Il t’observe d’abord. Quand tu arrives à la limite de la rupture, alors Il intervient pour ne pas que tu chutes. «  Je ne te délaisserai point, je ne t'abandonnerai point. » (Josué 1 : 5) Il ne peut pas t’abandonner. S’Il n’a pas abandonné Job, Il ne t’abandonnera pas non plus. Tu es précieux aux yeux de Dieu, c’est pour cela que Satan s’acharne. Cette Terre reçoit le soleil et la pluie uniquement parce que tu es là. Satan veut te faire croire que tu ne sers à rien, mais c’est faux, vous avez de la valeur. « Puisqu'il m'aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom. » (Psaume 91 : 14) Dieu nous rassure, alors va sans peur. Nous devons simplement obéir à ce que Dieu nous dit. Là où les hommes ne peuvent pas marcher, toi, tu le peux comme Pierre a pu marcher l’eau. « Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. » (Romains 8 : 19) « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. » (Genèse 1 : 27-28) Dieu n’oublie personne, Il t’appelle à dominer mon frère, ma sœur. Il est doux, tendre et patient à notre endroit.

« Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. » (Ephésiens 2 : 19) Nous devons réaliser ce que Dieu veut atteindre avec nous. S’il y a une élection, il s’agit d’un peuple particulier avec lequel Dieu veut faire quelque chose. Si tu fais partie de cette sélection, alors la plénitude va se déverser en toi. Il ne doit plus y avoir de désordre, mais nous devons servir Dieu avec crainte, respect et considération. Aaron savait qu’Il était Souverain-Sacrificateur, il savait que cela était pour lui. Il ne pouvait pas être mal à l’aise car cela a été taillé pour lui. Mon frère, ma sœur, tu es un fils de Dieu, cela t’appartient. Ce que Pierre et Jean ont fait, nous pouvons le faire aussi aujourd’hui. Il est au milieu des 7 chandeliers d’or, Celui qui a marché avec Pierre et Jean, Il marche aussi avec nous. Sa puissance, son autorité n’ont pas changé. C’est la foi en son Nom qui agit. Jésus ne change pas. Le Nom est attaché à une personne. « Je n'ai ni argent, ni or; mais ce que j'ai, je te le donne: au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche. » (Actes 3 : 6) Et toi, qu’est ce que tu possèdes ? Jésus-Christ est le Saint-Esprit. « Mes enfants, pour qui j'éprouve de nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que Christ soit formé en vous » (Galates 4 : 19) « Christ en vous, l'espérance de la gloire. » (Colossiens 1 : 27) Si tu l’as en toi, alors cela est terminé. Dieu sait ce qu’Il fait. Nous devons simplement prendre position, proclamer la Parole et laisse Dieu agir. Quand tu es un fils de Dieu, quand Dieu descend, tu Le sens car ton cœur s’ouvre afin de remplir ton cœur et ton âme.

Malgré ce qui entourait Job, sa foi était toujours en ce Dieu. Quand la foi est en toi, tu ne réfléchis plus. Dieu n’est pas visible mais invisible. Dieu a dit à Satan « Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre; seulement, ne porte pas la main sur lui. » (Job 1 : 12) Même si cela devient pire, accroches-toi ! Pense à la Mer Rouge, il n’y avait pas d’espoir, plus d’issue mais dans cette mer, Dieu avait déjà tracé un chemin.

« Ainsi parle maintenant l'Eternel, qui t'a créé, ô Jacob! Celui qui t'a formé, ô Israël! Ne crains rien, car je te rachète, Je t'appelle par ton nom: tu es à moi! » (Esaïe 43 : 1) Dieu te donne les paroles pour que dans les moments difficiles, tu te souviennes de cela. Job se voyait en train de partir. « Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit: Un enfant mâle est conçu! » (Job 3 : 3) Dieu ne s’est pas trompé, Il sait pourquoi Il t’a fait naitre. « Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi prophète des nations. » (Jérémie 1 : 5) « Un arbre a de l'espérance: Quand on le coupe, il repousse, Il produit encore des rejetons; Quand sa racine a vieilli dans la terre, Quand son tronc meurt dans la poussière, Il reverdit à l'approche de l'eau, Il pousse des branches comme une jeune plante. Mais l'homme meurt, et il perd sa force; L'homme expire, et où est-il? » (Job 14 : 7-10) Lorsque tu vacilles Dieu intervient pour te relever. Parce qu’il y a la racine alors il y a la pousse mais Dieu t’a donné la foi. Si tu as la foi, Dieu va te montrer ce qu’Il va faire avec toi. Tes racines doivent être ancrées. « Il est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu'il fait lui réussit. » (Psaume 1 : 3) Dieu n’a pas terminé avec toi. Lorsque tout le monde pense que tu n’es plus, c’est alors que Dieu vient. « Oh! Je voudrais que mes paroles fussent écrites, Qu'elles fussent écrites dans un livre; Je voudrais qu'avec un burin de fer et avec du plomb Elles fussent pour toujours gravées dans le roc... Mais je sais que mon rédempteur est vivant, Et qu'il se lèvera le dernier sur la terre. » (Job19 :23-25) Nous avons une espérance. Job est mort avec cette espérance. Un jour, son Rédempteur s’est tenu là à la croix de Golgotha et Job l’a vu. Jésus est le plus fort, Jésus est ta délivrance, ta consolation, ta vie. « Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l'Eternel se lève sur toi. » (Esaïe 60 : 1) Les autres ont peur mais pas toi. Ne craignez pas ce que le monde craint. « Il ne craint point les mauvaises nouvelles; Son cœur est ferme, confiant en l'Eternel. » (Psaume 112 : 7) Nous restons fermes dans la foi !