… Afin qu’ils deviennent obéissants

Il viendra un jour où nous serons dans la réalité de sa promesse ! Vous pouvez douter mais cela est certain. « Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. » (Romains 11 : 25) Personne ne peut manquer. Il attend que cela arrive à maturité. Il intercède pour toi, pour que tu atteignes le but.

Parce que nous sommes sur la Terre, alors il y a encore de l’espérance. Quand tu Lui appartiens, Il met en toi la chose qui te permet de tenir face à l’adversité. Il ne peut pas y avoir de mélange entre le méchant et le juste. Depuis le départ, Dieu a séparé la lumière des ténèbres. Nous sommes la lumière du monde donc la séparation doit avoir lieu. « Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? Ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? » (2 Corinthiens 6 : 15) Même quand nous fléchissons, il y a quelque chose en nous qui nous fait nous relever. Nous avons l’espérance que demain sera un jour meilleur. Nous avons la joie car nous savons que Dieu prend soin et qu’Il agira.

1 Pierre 1 : 1-5

Nous avons un héritage qui nous est réservé. Nous ne perdons pas notre temps, il y aura une récompense. Chaque chose que vous faites (même un verre d’eau), vous aurez toujours la récompense. L’objectif de Dieu est de t’amener à l’obéissance.

Un homme avait 2 fils. Le père a envoyé les 2 fils pour travailler aux champs. Le premier le fait avec empressement mais le deuxième avait autre chose à faire avant. Tout en allant sur le chemin, le premier n’y a pas été mais le second, sur le chemin, a changé sa voie et il est allé aux champs. Lequel des deux a-t-il fait la volonté du père ?

Dieu nous montre l’avenir. Les anciens sont morts dans la foi, Dieu leurs a fait voir ce qui aller venir et ils ont aspiré à cela. Comme Joseph a pu dire « Je vais mourir! Mais Dieu vous visitera, et il vous fera remonter de ce pays-ci dans le pays qu'il a juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob. » (Genèse 50 : 24) Quand les fils de Joseph sont venus vers Jacob, Jacob ne voyait plus bien. Pour l’aider, Joseph a placé ses enfants mais Jacob lui a croisé ses bras. Dieu ne s’occupe pas des fils du malin, mais uniquement des fils de Dieu. « Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. » (Matthieu 15 : 24) C’est bien qu’Il les possédait avant !

Jean 17 : 11-12 / Jean 17 : 6

Il faut être un fils de Dieu pour porter le Nom de Dieu. Le fils de la perdition était un fils du malin.

1 Pierre 1 : 2

« Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. » (Romains 8 : 29) Les fils du malin ne sont pas compris dedans. « Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. » (Hébreux 10 : 14) Il sanctifie ceux qui  sont à Lui. « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » (Jean 17 : 17) En tant que fils de Dieu, Dieu te révèle sa pensée. Nous sommes sanctifiés car nous devons retournés dans notre condition. « Saint, saint, saint est l'Eternel des armées! » (Esaïe 6 : 3)

Hébreux 12 : 14

Un fils de Dieu ne trouble pas les autres. Lorsqu’il passe quelque part, il laisse la paix. S’il amène le trouble, c’est que le malin s’est inséré. « Que la grâce et la paix vous soient multipliées! » (1 Pierre 1 : 2) Nous sommes des ambassadeurs de Christ. Là où nous passons, nous devons laisser l’odeur et le parfum de Christ. Dieu sanctifie le corps, l’âme et l’esprit. Nous n’avons pas de registre pour nous souvenir du mal des autres. Je pardonne, j’oublie et je suis en paix. « Vous serez saints, car je suis saint. » (1 Pierre 1 : 16) Ce n’est pas une sainteté que l’on fabrique car cela est de la religion. Je ne peux pas me sanctifier moi-même, il faut que Celui qui est saint vienne en moi pour me sanctifier. « Afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. » (Ephésiens 5 : 27)

L’Epouse est une partie de Lui-même. Tu n’as pas d’effort à faire. Puisque tu Lui appartiens, cela est en toi. Comment se tenir dans sa présence, si nous n’avons pas la même nature ?  Jésus n’a jamais abandonné celui qui s’attache à Lui. Tout ce que tu fais pour la gloire de Dieu, Il se souvient. Tu es à Lui, tu ne peux pas résister. Quand tu te sens forcer, tu ne Lui appartiens pas.

Ephésiens 2 : 1-10

Fils de la rébellion, c’est quand tu te révoltes contre la Parole. Quand tu deviens ton propre interprète, ton propre prédicateur. « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs » (2 Timothée 4 : 3) Nous ne cherchons pas notre désir mais la volonté de Dieu. Comment peux-tu faire confiance à tes pensées ? Nous sommes dans le domaine spirituel, je dois faire confiance en Dieu seul ! « Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Eternel. » (Esaïe 55 : 8) « Or nous, nous avons la pensée de Christ. » (1 Corinthiens 2 : 16) Dieu vous a appris et instruit, vous êtes plus sages que les sages de ce monde.

Il ne s’agit plus de ma vie mais d’une nouvelle vie en Christ. Si ce qui est au-dedans de toi est de Dieu, alors il est impossible que tu sois désobéissant à la Parole de Dieu car nous sommes l’Epouse-Parole. Nous étions en Lui avant la fondation du monde et nous devons retourner en Lui. Quand la Parole de Dieu te reprend alors tu glorifies le Seigneur.

1 Pierre 1 : 2

Quand tu es sanctifié, c’est le déracinement, le nettoyage. Il enlève tout ce qui n’est pas de Dieu. Tu ne peux pas être éternel si tu n’étais pas en Dieu. Si nous étions en Lui, alors nous sommes la Parole. Les attributs de Dieu manifestés sur la Terre. La Parole ramène l’Epouse à la foi de nos pères. Nous ne pouvons pas discuter la Parole. C’est pour cela qu’il faut être converti. Quand on est converti, il n’y a plus de problème avec cela. « Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés. » (1 Jean 2 : 27) « A cause de cela, moi Paul, le prisonnier de Christ pour vous païens... » (Ephésiens 3 : 1) Veux-tu aussi devenir son prisonnier ? Etre prisonnier de Christ pour ne faire que ce qui Lui plaît.

Quand Dieu te fait sortir de ces choses (du monde), tu ne peux plus et veux y retourner dedans. Dieu est capable de changer la peau d’un léopard et de donner la paille aux lions.