Témoins oculaires

Nous nous assemblons non pour un homme mais pour Dieu. Nous voulons que Dieu nous parle et nous conduise. Nous ne sommes pas seuls mais nous avons le consolateur. « Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité;

car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16 : 13) Chaque jour qui vient, Dieu nous montre comment marcher pas à pas. Il nous montre comment nous devons agir et vivre. « Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1 : 12) Il faut que la Parole vienne, que nous La recevions et qu’Elle fasse son travail en nous. « Je vous rappelle, frères, l'Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. » (1 Corinthiens 15 : 1-2) « Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné » (1 Corinthiens 11 : 23). C’est le même Dieu qui a parlé à Paul, à Pierre, Jean ou Jacques. C’est le même Seigneur, Il ne peut pas y avoir deux évangiles mais un Evangile. Il est Fidèle à sa Parole, Il ne change point. Nous devons avoir foi en ce Dieu. D’Il dit une chose, nous avons la certitude qu’Il va l’accomplir. « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » (Matthieu 11 : 28) Le repos, c’est le Saint-Esprit. Nous qui avons cru, nous entrons dans ce repos. Nous devons avoir confiance en Lui et en ce qu’Il déclare. Le diable viendra toujours nous combattre pour que nous ne puissions pas recevoir la Parole et il vient avec les interprétations.

Luc 1 : 1-2

La Parole est spirituelle alors quand tu lis la Parole sous un regard charnel, tu ne comprends pas et tu ne vois pas bien les choses. Charnellement, tu peux dire que les évangiles se contredisent, ne sont pas en accord mais en fait, chacun voit la même chose sous un angle, un aspect différent. Quelqu’un qui a un témoignage oculaire, son témoignage est vrai car il a vu la chose. « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie » (1 Jean 1 : 1)

Actes 1 : 12-21

Tous ceux qui étaient avant nous, ils étaient vraiment attachés aux Saintes Ecritures. Chaque Ecriture qui a été placé dans la Bible à son importance et doit s’accomplir. Nous devons nous accrocher aux Saintes Ecritures et que le Saint-Esprit vienne nous instruire. Ils n’ont pas choisi n’importe qui mais quelqu’un qui a marché tout le temps avec le Seigneur, c’est-à-dire un véritable témoin. Dans les choses de Dieu, il n’y a pas de peut-être, c’est toujours certain. Tu dois être certain de ce que Dieu a dit. Nous ne pouvons pas être dans l’incertitude.

1 Jean 1 : 1-3 / Actes 10 : 39-43

Ces hommes étaient convaincus, ils savaient de qui ils parlaient.

Actes 1 : 21

Pierre savait qui était ce Jésus. Lorsque Pierre est revenu de la pêche sans poisson alors qu’il y avait été toute la nuit, mais quand Jésus lui a dit de jeter le filet, les poissons sont venus. Pierre a été touché et il a compris. Quand Jésus a dit « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes. » (Jean 6 : 53), tous sont partis mais Pierre est resté car il savait qui était venu. Ne suivez pas le monde, la foule. Quand cela bouge, restez attacher à Jésus.

Jean 15 : 15-18 / Jean 17 : 6-14

Notre foi dans le Seigneur doit rester inébranlable car nous allons l’expérimenter. Quand tu choisi Christ, tu choisis aussi la souffrance.

 

 

Colossiens 1 : 24

Ils ont subi les souffrances, mais toi aujourd’hui, quand les temps deviennent un peu plus difficiles alors tu dis « Dieu m’a abandonné ». L’épreuve vient, tu abandonnes la foi. C’est quand tu es dans les moments difficiles que Dieu est avec toi. « Le malheur atteint souvent le juste, Mais l'Eternel l'en délivre toujours. » (Psaume 34 : 19) Nous devons sortir de ce confort mondain, de cet Evangile propre. C’est pour cela que les gens ne reçoivent plus le Saint-Esprit. Vous prêtez trop d’importance aux apparences et vous empêchez le Saint-Esprit d’agir. Nous ne pouvons rien imposer au Seigneur. On a mis à part Paul et Silas, on leur a imposé les mains et ils  sont partis pour l’Evangile. Sur le chemin, on les a saisis. On les a flagellés, fouettés et emprisonnés. Ils ne se sont pas lamentés. Dans la prison, ils priaient et chantaient. Heureux de souffrir pour l’Evangile. En tant qu’enfants de Dieu, ne vous attendez pas à être dans un fauteuil douillé. « Il n'est pas de soldat qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé » (2 Timothée 2 : 4) Nous avons trop besoin de notre confort. « Je sais vivre dans l'humiliation, et je sais vivre dans l'abondance. En tout et partout j'ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l'abondance et à être dans la disette. » (Philippiens 4 : 12) Même si les temps sont dures, l’épreuve aura toujours son terme. On voit ce temps comme infini mais nous ne regardons pas bien les Ecritures. « A celui qui vaincra ». Si je dois mourir pour ce Jésus alors que je meure. Rien ne compte, il n’y a que Jésus qui compte.

Hébreux 10 : 32

Vous avez oubliés votre premier amour ! Satan t’aveugle avec plein de projets mais n’oublie pas que nous ne sommes que des voyageurs. Ici, ce n’est pas chez nous. Nous venons de quelque part et nous devons rentrer. « Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur. » (Hébreux 11 : 10)

Hébreux 11 : 23-27

Tous ceux qui sont touchés par ce Dieu en profondeur, il se passe quelque chose en eux. Nous avons une richesse plus grande que ce monde peut avoir. Le monde nous voit pauvres mais s’ils peuvent s’enrichir et faire toutes ces tractations ce n’est uniquement parce que nous sommes encore là. Vous pouvez tout faire, même rouler uniquement à vélo pour éviter le réchauffement climatique, cette Terre est destinée au feu. Vous ne pouvez plus rien faire, la couche d’ozone est déjà ouverte.

2 Pierre 3 : 3-7

C’est cela notre promesse.

Actes 1 : 21-22

A la Pentecôte, Pierre a pris la parole. Il a parlé avec assurance et en était certain car il était conduit par le Saint-Esprit. Le cœur de la foule fut vivement touché. Il a été à l’école du Saint-Esprit.