Ne craignez point, j’ai vaincu le monde

Nous nous préparons pour notre départ, nous ne perdons pas notre temps. Nous marchons avec assurance. « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. » (Matthieu 28 : 20) Le problème, ce n’est pas Lui mais nous car nous devons être dans cette condition où nous cherchons à être avec Dieu.

« Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Eternel. » (Esaïe 55 : 8) Nous devons comprendre ce que Dieu veut de nous afin qu’Il puisse marcher avec nous. Dieu veille sur sa Parole. Il ne prononce pas une Parole pour rien.

Jean 16 : 32-33 / Matthieu 28 : 20

Cette promesse que le Seigneur a faite d’être avec nous, nous devons bien comprendre pourquoi Il l’a faite et pour qui Il l’a faite ?

Marc 16 : 19-20

Le Seigneur s’adresse à des personnes particulières. Il s’agit de ceux là que le Seigneur avait choisis, qu’Il avait enseignés et qui avaient reçu sa Parole. Ils étaient attentifs à ce que le Seigneur disait. La semence est tombée sur la bonne terre. Il faut donc que cette semence soit arrosée pour porter du fruit. La semence est le Seigneur Jésus-Christ. Jésus s’adresse à ses disciples. Quand Dieu dit quelque chose à quelqu’un, c’est qu’Il est certain de la personne. Pour t’approprier la chose que Dieu a dite, il faut que Dieu te montre que cela te concerne.

Matthieu 28 : 1-7

Quelle attitude ces sœurs ont eu ! Les frères étaient cachés mais les sœurs n’ont pas pris garde aux mesures qui étaient en place. Elles sont venues au sépulcre malgré tout cela. Quelle foi ! Elles ont bravé la loi parce qu’elles avaient le désir dans leur cœur. L’ange vient. Elles étaient tristes mais la joie vient. Aujourd’hui, nous avons un amour changeant selon les situations mais elles ont gardé le même amour. Jésus a été rejeté, crucifié mais leur amour est resté intact. Jusqu’où sommes-nous prêt à aller pour ce Jésus ? Peu importe si cela me coûte mais je veux ce Jésus. Le message a été donné aux sœurs pour aller le dire aux disciples. Pierre n’était pas là mais ce sont les sœurs qui étaient là. Quand le cœur d’une sœur est touché, elle est capable de faire beaucoup pour le Seigneur. Quelle bonne nouvelle : Jésus-Christ est ressuscité ! « De quoi vous entretenez-vous en marchant, pour que vous soyez tout tristes? » (Luc 24 : 17) Dieu confond les sages. Les hommes ont une logique mais Dieu agit autrement. La résurrection de Jésus a été annoncée par des femmes. Sur le chemin d’Emmaüs, quand le Seigneur est venu parler à ces deux hommes, les femmes avaient déjà annoncé la chose.

Luc 24 : 13-22

Jésus pose les questions pour les pousser un peu. Nous avons besoin de nous accrocher aux Saintes Ecritures. Nous avons notre logique à nous. Nous voulons voir selon notre logique mais pas comme Dieu voit les choses. Quand le Seigneur Jésus est né selon les Saintes Ecritures, les gens ont été incapables de Le reconnaître. Pourtant cela a été fait sous leurs yeux. Encore aujourd’hui, Dieu accomplit sa Parole sous nos yeux sans que l’on prenne garde. Tout était écrit dans les Saintes Ecritures. Sa crucifixion comme sa résurrection. Les hommes que Dieu donnent pour son peuple, vous les refusez. Vous souhaitez prendre ceux que vous souhaitez. « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs » (Ephésiens 4 : 11) C’est Dieu qui donne pour son peuple. « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs » (2 Timothée 4 : 3) Quand Dieu prend un homme pour son service, il ne plaira pas beaucoup aux hommes. « Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. » (Galates 1 : 10) « Car Dieu, ce me semble, a fait de nous, apôtres, les derniers des hommes, des condamnés à mort en quelque sorte, puisque nous avons été en spectacle au monde, aux anges et aux hommes. » (1 Corinthiens 4 :9) « Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. » (Jean 1 : 11) Dieu leur a donné ce que Lui voulait mais le peuple L’a refusé. Quand ils L’ont amené devant Pilate, il a dit « pourquoi me l’amenez-vous ? » Ils ont dit « Il se fait roi ». « Nous n'avons de roi que César. » (Jean 19 : 15)Ils ont refusé Dieu pour César. Pourtant, il est Celui qui a délivré Israël dans une simplicité, et pourtant les passants l’injuriaient. Les soi-disant auront toujours beaucoup d’éloges mais on a souvent difficile à prendre position pour les véritables hommes de Dieu car ils sont beaucoup critiqués par les gens. L’influence des gens nous influencent. Ces deux hommes marchaient en chemin et ils parlaient comme étant déçus, désespérés. « De quoi vous entretenez-vous en marchant, pour que vous soyez tout tristes? » (Luc 24 : 17) Il ne s’agit pas d’un jour de tristesse. La tristesse est passée car la bonne nouvelle est venue : Il est ressuscité. Le problème n’est jamais Dieu mais toi et moi. Dieu accomplit toujours sa Parole. Ils avaient entendu mais ils n’avaient pas vu de la bonne manière. Ils L’ont vu en action. Pourquoi serions-nous tristes et découragés aujourd’hui ? Pour ce Coronavirus ? Pour toutes ces mesures de confinement que l’on prend ? La morosité vient, on voit tout noir mais tout n’est pas tout noir. « Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive » (Esaïe 60 : 1) Votre façon de voir ne doit pas être comme le monde. Pourquoi avoir peur ? « Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. » (Jean 16 : 33) Cela veut dire quoi ? Nous sommes dans le monde, nous subissons le monde. Quelqu’un qui a vaincu une personne, cela veut dire qu’il est au dessus de la personne. Cette personne ne peut plus rien lui faire. Celui qui a vaincu domine sur la personne. Or, on nous dit que Jésus a vaincu le monde. « Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. » (1 Jean 4 : 4) Celui qui a vaincu le monde est en toi. Ainsi donc le monde ne peut pas avoir le pouvoir sur toi. C’est toi qui domine le monde, seulement tu as laissé le monde dominer sur toi.

Ces hommes n’étaient pas ignorants de ces choses et pourtant, ils doutaient. Mon frère, ma sœur, nous ne sommes pas dans un jeu. Où en êtes-vous ? Est-ce que vous vous considérez réellement comme des fils et filles de Dieu ? Parce que pour être un fils de Dieu, il faut être né de Dieu. Avez-vous expérimenté les choses de Dieu ? « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Matthieu 6 : 33) Peu importe mon état physique, je sais que si je fais ce que Dieu veut que je fasse alors je ne m’occupe pas du reste car Dieu va s’en occuper. Mettons simplement Dieu en avant et les choses se mettront en place.

Ces femmes étaient vraiment des sœurs attachées à la Parole. Quand une sœur se donne sincèrement au Seigneur, et qu’elle est vraiment convertie, c’est extraordinaire. C’est à cause du respect et de l’amour de ces femmes que Lazare a été ressuscité. Les deux sœurs avaient bien reçu le Seigneur chez eux. Quand le Seigneur est revenu, Marthe aurait pu être fâchée. Nous agissons comme cela aussi car nous nous habituons à l’homme de Dieu. Mais Marthe n’a pas agi comme cela, elle a toujours eu du respect envers le Seigneur. « Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera. » (Jean 11 : 22) Une femme qui vient comme cela mais cela change les choses, Dieu a envie d’agir. Regardez l’attitude de la femme Syro-phénicienne, celle de la sunamite. « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. » (Jean 11 : 25-26) Rien n’est impossible à ce Dieu. Mettez-Le à sa place. Rien ne peut le dépasser car toutes choses subsistent par Lui.

A ce moment-là, nous, nous nous serions cachés mais ces femmes se sont levées. C’est pour cela, sœur, ne reculait pas mais avançait. Il n’y a aucune situation, aucun problème qui ne peut être un obstacle pour toi pour aller vers ce Jésus que tu aimes. Il t’aime aussi et Il a fait plus que les problèmes qu’il y a en face de toi.

Romains 8 : 31-34

Dieu ne peut pas te refuser car Christ est mort pour toi. Quand Satan t’accuse, Christ intercède. Qui te condamnera puisque c’est Dieu qui justifie. Christ nous aime, son amour ne change pas. Il est notre Avocat. Nous sommes plus que vainqueurs. Ne craignez rien, « mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. » (Jean 16 : 33)