La puissance de transformation

Nous devons considérer Dieu à sa juste valeur. Dieu ne change jamais. Il demeure toujours pareil. Il est l’autorité suprême. Tout Lui est soumis. Ce Dieu qui existe par Lui-même (Elohim) pour qu’Il soit Dieu, Il a créé l’homme pour qu’il puisse Le louer.

L’être humain est parfait. Celui qui a créé l’homme est le plus intelligent car Il a pensé à tout. Les voitures évoluent avec le temps : plus le temps avance, mieux elles sont. Mais l’homme est toujours resté pareil. Il n’y a pas d’erreurs en Dieu. S’Il t’a appelé, Il n’a pas fait d’erreurs. Dieu nous amène dans les hauteurs et cela n’est pas facile à saisir pour les hommes, mais pour comprendre cela, il faut la révélation.

Apocalypse 1 : 1-2

Tout cela n’est pas donné à tout le monde de comprendre. Si tu n’arrives pas à saisir ces choses, poses-toi la question de savoir si tu as été appelé. Quand le Saint-Esprit est tombé à Ephèse, les frères et sœurs mettaient en pratique ce qu’ils avaient reçu et entendu. Ils ont été jusqu’à la mort, ils étaient scié, torturé. Nous avons un privilège. Nous avons tout le confort, la nourriture, les voitures. Pour cet Evangile, certains ont souffert, mais toi ? Nous sommes dans l’abondance et on se plaint encore. Ces frères soupiraient après des moments où l’on parlait  de Dieu. Les gens avaient besoin de prendre part à ses choses car ils avaient conscience que le Seigneur revient bientôt. Mais nous, nous n’avons pas réellement conscience que le Seigneur revient car la séduction est à son apogée. Nous sommes dans l’époque le plus terrible car nous avons tout reçu. Salomon était sage «  Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde-moi le pain qui m'est nécessaire. De peur que, dans l'abondance, je ne te renie Et ne dise: Qui est l'Eternel? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, Et ne m'attaque au nom de mon Dieu. » (Proverbes 30 : 8-9) Les choses que nous lisons, qui devaient venir, nous les voyons s’accomplir. Cela devient palpable. Dieu veut te montrer que tout devient possible aujourd’hui. Nous sommes entrés dans quelque chose. « Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon œil t'a vu. » (Job 42 : 5) Cela stimule notre foi. Certains parlent de la foi de l’enlèvement. C’est quoi la foi de l’enlèvement ? Ce sont les tonnerres qui disent cela. Qu’est-ce que la foi ? « Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas. » (Hébreux 11 : 1) La foi nous introduit dans la réalité de l’invisible. Avec la foi, l’invisible devient visible. Le soleil est à des millions de kilomètres de la Terre, Josué regarde le soleil et ordonne au soleil de s’arrêter. Josué était comme vous et moi mais il avait la foi en plus. Le soleil a obéi. La foi est nécessaire pour entrer dans le spirituel. « Or sans la foi il est impossible de lui être agréable » (Hébreux 11 : 6) La foi de Dieu amène la transformation. « Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. » (Jean 1 : 12-13) C’est la foi qui triomphe du monde. Pour sortir du tombeau, il faut la foi. Quand tu vas dans la tombe, ton corps ne répond plus mais il faut quelque chose.

Hébreux 11 : 11-12

La foi a une action, elle amène la transformation, le changement. Comme Abraham, espérant contre toutes espérances, ayant une pleine conviction Quand on t’appelle frère, tu dois savoir pourquoi on t’appelle frère. « Les justes lui répondront: Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli; ou nu, et t'avons-nous vêtu? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi? » (Matthieu 25 : 37-39) Quand ils ont fait cela, ils avaient complètement oublié. Cela veut dire que quand tu donnes, ne cherches pas les merci. Fais-le de bon cœur. Qui peut compter les étoiles du ciel ? Si on te dit cela, tu regardes le ciel et tu vois le nombre, le doute vient. Moi seul, avoir ce nombre, cela n’est pas possible. Le raisonnement vient mais Abraham a regardé et il a cru. Dieu nous fait passer par des situations pour que nous puissions croire à l’impossible. Quand Dieu lui a fait la promesse, Abraham n’a pas tourné les yeux vers la stérilité de Sarah mais vers le ciel pour voir les étoiles. La foi te change, la foi voit au-delà. Tu dois voir la chose avec les yeux de la foi. Quand tu as les yeux charnels, tu es limité mais quand tu regardes avec les yeux de la foi alors tout devient possible.

 

Hébreux 11 : 24-27

L’opprobre, c’est le mépris. On vous trompe beaucoup avec des choses inutiles, tout cela pour vous écarter du but. Moïse avait d’autres yeux, ils voyaient l’invisible.

Hébreux 11 : 12-13

Nous sommes la postérité d’Abraham par la foi. «Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. » (1 Thessaloniciens 4 : 16) Si toi, tu dois ressusciter, il faut qu’il y ait quelque chose en toi. « Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. » (1 Thessaloniciens 4 : 14) « Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; Quand je n'aurai plus de chair, je verrai Dieu. Je le verrai, et il me sera favorable; Mes yeux le verront, et non ceux d'un autre; Mon âme languit d'attente au dedans de moi. » (Job 19 : 26-27) Il s’agit d’une question personnelle. « Je voudrais qu'avec un burin de fer et avec du plomb Elles fussent pour toujours gravées dans le roc...
Mais je sais que mon rédempteur est vivant, Et qu'il se lèvera le dernier sur la terre. »
(Job 19 : 24-25) La foi rend les choses possibles et palpables. Mais quelle foi ai-je ? Pour croire ces choses, il faut quelque chose. « Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. » (Romains 10 : 17) Tu peux avoir une foi de l’église, alors tu n’as pas la conviction. C’est notre foi qui influence notre postérité. Quand vous aimez Dieu, Dieu voit ce que vous désirez. Si vous êtes des comédiens dans la foi, vos enfants seront aussi des comédiens. Isaac a demandé à son père « Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste? » (Genèse 22 : 7) Quand vous allez partir, si vous n’avez rien, qui va vous revendiquer ? Il est impossible que tu sois un fils de Dieu et que tu doutes de la Parole de Dieu. Elisée suivait Elie, il suivait la Parole. Il était attaché à cela. Même quand les gens ont essayé de la dissuader, il leur a dit « taisez-vous ! ». Quand Elisée mourut, on l’a enseveli. Les années sont passées. Puis un jour, il y a eu un deuil, on a mis le mort dans le trou en le jetant, le corps est tombé sur le corps d’Elisée. Quand ce corps a touché celui d’Elisée, alors l’homme est revenu à la vie. Elisée est mort dans la foi. Toi, tu vas mourir dans quoi, dans quelle condition ? Si déjà tu n’as pas la foi pour croire à ta guérison, comment vas-tu croire à l’enlèvement ?