La pluie de la première saison et la pluie de la dernière saison – Partie 2

Dimanche 05 Juillet 2020 

« Le vivant, le vivant, c'est celui-là qui te loue » (Esaïe 38 : 19) Nous voulons Le célébrer de tout notre cœur. Il est au milieu de nous et jusqu’à la fin des temps. Il aime cette communion car Il en est l’Auteur. Il descendait le soir pour communier avec Adam. « Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. » (Jean 1 : 12-13)

Nous avons besoin du Seigneur. Satan va chercher par tous les moyens de t’en empêcher mais nous sommes des combattants, des persévérants. Nous sommes des soldats dans l’armée de notre Seigneur. Nous devons nous sentir responsables de la tâche que le Seigneur nous a confiée. Ce n’est pas un homme qui fait l’œuvre mais il s’agit de l’œuvre de Dieu. Nous venons pour nous préparer à rentrer chez nous.

Zacharie 10 : 1

Dans la version française, on parle de la pluie du printemps mais dans la version anglaise, on parle de « latter rain » c’est-à-dire pluie de l’arrière-saison donc de l’automne.

Joël 2 : 23

La pluie du printemps, ce n’est pas la pluie de la dernière saison mais de la première saison. Jésus parlait en parabole et les disciples ont demandé pourquoi Jésus parlait-Il en parabole ? Dieu n’est pas dans le nombre ou la foule. Elie était face aux 400 prophètes de Baal, lui était seul. Les 400 prophètes se sont mis d’accord mais rien ne s’est passé, mais Elie, seul, avait Dieu et Dieu a répondu. Il doit y avoir une confrontation. Les 400 prophètes de Baal, ceux sont eux qui enseignaient le peuple mais il devait y avoir une confirmation. Elie provoquait le trouble car il n’était pas comme eux. Le peuple était là à observer ce que les prédicateurs faisaient. Elie n’avait pas besoin du peuple pour prêcher car il savait ce qu’il avait reçu de Dieu. Ce que vous recevez va déterminer qui vous êtes. 400 par rapport à une personne, cela est très important mais Dieu n’est pas dans la quantité. Dieu peut être avec une personne. Elie a dit le ciel sera fermé pendant trois ans et demi. Il savait l’autorité qu’il avait et cela s’est accompli. Le ciel lui a obéi. Jésus a dit à Pierre : « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. » (Matthieu 16 : 19) Le Dieu des cieux a donné les clefs à un homme sur la Terre. « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. »(Matthieu 16 : 16)

Apocalypse 1 : 16-18

Il n’y en a qu’un qui est le premier et le dernier. Dieu tient les clefs du séjour des morts mais c’est bien Pierre qui a les clefs du royaume des cieux. Dieu tient ses promesses. Josué, ce petit bonhomme, quand le peuple baissait les bras, lui a toujours cru et était certain que Dieu lui donnait le pays. Ce même homme a ordonné au soleil de s’arrêter et le soleil s’est arrêté. Nous devons savoir qui nous sommes. Nous devons nous identifier dans les choses de Dieu. Nous devons devenir des hommes dans les choses de Dieu, avec une ferme assurance.

1 Thessaloniciens 1 : 2-5

Paul était certain, l’élection est certaine. Tu dois savoir si tu fais partie de ce peuple ou pas. La foi est une ferme assurance, je le crois, je suis certain. Elu : je le sais et je le suis. Tu dois t’examiner car c’est une question de vie ou de mort. Nous avons tout abandonné pour Lui. Tu as une décision à prendre en âme et conscience. Dieu donne les ministères pour le perfectionnement des saints. Nous avons besoin de ce qui est nécessaires pour nous positionner dans les choses de Dieu. Quand on parle de la pluie, il faut savoir de quoi on parle.

 Esaïe 44 : 1-3

La pluie est l’Esprit du Seigneur. La pluie vient pour humidifier la terre car dans cette terre, il y a une semence. Nous avons tout pleinement en Jésus-Christ.

Ephésiens 1 : 3

Aussi longtemps que tu es en Lui, la bénédiction est pour toi. Chaque situation par laquelle tu passes est pour ton bien. Quand tu es un élu, tu es comme Abraham, persévérant. Espérant contre toutes espérances. Si tu es un fils de Dieu, il doit y avoir une secousse en toi. Regardant sur l’invisible. Nous faisons le contraire, nous avons un sérieux problème avec la foi. Tous ces hommes de foi étaient des élus. Un élu, on ne le supplie pas car il a été élu pour un but, pour ce but. Quand le problème vient, il y a toujours une parole pour te soutenir. « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. » (Romains 8 : 28) Abraham fut fortifié par la foi. Voilà pourquoi la Parole est prêchée car Il veut te fortifier et te rappeler la promesse qu’Il t’a faite. Sans promesses, Abraham ne pouvait pas tenir. Dieu t’a fait une promesse sur laquelle tu te tiens. Il ne change pas. « Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. » (Hébreux 13 : 8) Nous avons notre aujourd’hui, c’est pourquoi « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos cœurs. » (Hébreux 3 : 15) Nous avons besoin que la semence qu’Il a mise en nous soit secouée pour germer davantage. C’est pour cela que nous avons besoin de la pluie. Nous soupirons après la pluie de la dernière saison mais la pluie de la première saison est aussi importante. Dieu va faire de grandes choses. Nous devons être enracinés dans les choses de Dieu. La pluie vient parce qu’il y a quelque chose de planter dans la terre. Le semis est mis en terre au printemps. Après le printemps vient le soleil, l’été. Pour que la semence puisse pousser, il faut la pluie. S’il n’y a pas de pluie, alors il n’y a pas de récoltes. L’eau vient, la semence peut mourir et les racines s’ancrent dans le sol. La pluie est l’Esprit du Seigneur. « Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c'est la troisième heure du jour. Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. » (Actes 2 : 15-17) La première pluie tombe sur toutes chaires. Les disciples ont été enseignés par Jésus, et ils ont reçu la Parole. C’est le Fils de Dieu qui sème la Parole. L’automne est avant l’hiver. L’hiver, c’est le moment où la mort intervient. Quand on parle de la dernière saison, on parle de l’automne. Peu après l’automne vient la mort et puis on recommence. « Il vous enverra la pluie de la première et de l'arrière-saison. » (Joël 2 : 23) La pluie est nécessaire pour la semence. Quand tu sèmes, tu ne sèmes pas des épines mais tu sèmes ce qui est nécessaire. Chaque semence produit selon son espèce. Quand Dieu a dit cela, la chose demeure. Peu importe la puissance de la pluie, elle ne changera jamais la nature de la semence. Nous avons eu la pluie de la première saison. La pluie vient pour aider à produire ce que je suis. Dieu ne change jamais ses plans. « Je répandrai de mon esprit sur toutes chairs » Cela s’est accompli à la Pentecôte. Alors il doit y avoir la pluie de la dernière saison. Il n’y a qu’un seul Esprit qui se manifeste dans chacun de nous. Nous sommes des lettres lues. Tu es un élu et dans ton épreuve, Dieu veut que tu prouves qu’Il est Vivant. Un élu doit savoir qui il est. Un élu est un combattant, un persévérant. « Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ne m'aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. Il lui dit une seconde fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois: Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu? Pierre fut attristé de ce qu'il lui avait dit pour la troisième fois: M'aimes-tu? Et il lui répondit: Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Pais mes brebis. » (Jean 21 : 15-17) Jusqu’à quel point, tu peux aimer le Seigneur ? Le Seigneur n’envoie personne en enfer, c’est vous-même qui vous frayez un chemin dans la mauvaise direction. « … mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » (Romains 6 : 23) Le salaire du péché, c’est la mort. A la barre du jugement, vous n’aurez rien à dire. L’apôtre Paul traitait durement son corps pour être assujetti à la Parole. Quand on est un élu de Dieu, on connaît les principes de Dieu. Quand tu es un élu et que tu vas dans le mauvais sens, Dieu te retient. Un homme que Dieu tient dans sa main, il faut avoir du respect envers lui. Si Dieu tient le vase, si vous jouez avec, cela peut vous coûter cher. Myriam était prophétesse et elle a parlé contre Moïse. Dieu a voulu la frapper. David était un homme selon le cœur de Dieu. Dieu tenait David. Vous pouvez le critiquer mais Dieu veillait sur lui. Pourtant David a eu des faiblesses mais il reste l’oint au cœur de Dieu. L’effusion du Saint-Esprit à la Pentecôte (première pluie) a continué depuis.

Matthieu 13 : 24-25

La semence est la Parole de Dieu. Satan sème l’ivraie et part : c’est cela la semence de la discorde. Ce qui chasse le diable, c’est ta foi. Il faut combattre. Dieu donne sa vie pour toi, Il ne va pas non plus croire pour toi.

1 Pierre 1 : 22 jusque  1 Pierre 2 : 4 / Philippiens 4 : 8

Quand Dieu est avec nous, notre façon de penser est devenu différente. Quand une mauvaise pensée vient, si tu es un fils de Dieu, tu la reconnais quand elle vient. Le champ de bataille se trouve dans ta tête.

Matthieu 13 : 25-30

La pluie est venue et elle est tombée sur la bonne semence et sur l’ivraie. Les deux ont poussé. Vous pouvez donner la même nourriture à un aigle et à un vautour mais le vautour ne deviendra jamais un aigle. « Où sera le corps, là s'assembleront les aigles. » (Luc 17 : 37) La pluie vient manifester la semence mais la pluie ne peut pas changer la semence. A la Pentecôte, leur cœur a été vivement touché. Dieu veut ton cœur. Dieu ne veut pas changer tes cheveux ou tes jupes mais Il veut changer ton cœur. Quand le cœur est changé, tout change.