Craignons donc …

Nous sommes de ceux qui ont expérimenté ce qui était annoncé dans la Parole. Tout ce qui a été écrit, a été manifesté. Les disciples ont été des témoins de cela mais, nous aussi, nous sommes des témoins.

Le Jésus de la Bible est toujours le même. Nous sommes aussi dans notre aujourd’hui. Dieu ne change pas.

Hébreux 4 : 1-2

C’est cette même Parole qui nous est adressée aussi. Ce que la Parole dit, ce que Pierre a dit au sujet du Baptême du Saint-Esprit qui nous a été promis, nous l’avons aussi expérimenté. L’homme s’est éloigné de Dieu avec tous ces progrès mais la puissance de Dieu est toujours la même. Le peuple d’Israël est sorti avec beaucoup de joie mais, dans la marche, ils ont montré leurs natures. La postérité d’Abraham doit avoir la foi d’Abraham.

Jean 8 : 30-40

Dieu n’est pas un Dieu de désordre, Il sait ce qu’Il fit. Dieu créé les situations, Il les a fait passer par le désert pour que leur véritable nature se manifeste. Les fils d’Abraham montrent leur foi. Quand Dieu a parlé à Abraham, Abraham a cru. Mais, pour ce peuple, Dieu a donné Moïse avec les signes et les prodiges. Ils ont vu le surnaturel et ils n’ont pas cru.

Hébreux 3 : 7-9

Avec ce que Dieu a fait pour eux, ils auraient du croire. Ils avaient déjà vu ce que Dieu avait fait pour eux en Egypte mais aussi dans le désert. Ce peuple se plaignait tout le temps mais Dieu donnait quand même. Dieu a eu la patience envers eux pendant 40 ans. Pendant tout ce temps, Dieu prenait soin d’eux mais eux étaient toujours à se plaindre, jamais satisfaits. Ils oubliaient ce que Dieu faisait pour eux. Mon frère, ma sœur, compte les bienfaits de Dieu dans ta vie. Pendant 40 ans, ils ont murmuré et Dieu a toujours pris soin. C’est la même chose pour toi. Dans l’épreuve, assied-toi et compte les bienfaits de Dieu. Rappelle-toi de ce que Dieu a fait pour toi, Il agira encore. Dieu est toujours capable. Le bâton d’Aaron aussi sec qu’il était, dans la présence de Dieu, il a reverdi. Dieu avait fait une promesse à ce peuple. Josué et Caleb, de vrais hommes de Dieu, ce sont attachés à la promesse de Dieu : ils ont vu le surnaturel. Quand le peuple est arrivé à Kadès-Barnéa, ils ont vu le pays que Dieu avait parlé, la promesse était là  devant eux mais eux, ils ont pris peur. Quand il y a le « mais » alors c’est que tu ne vois pas la main de Dieu. Le « mais », c’est le doute. Bannissez le « mais ». Si Dieu a dit alors c’est la vérité. Ils ne se sentaient pas capables. Ils n’avaient pas vu que ce n’était pas par leurs capacités que Dieu les avait fait sortir d’Egypte et qu’Il les avait amené jusque là. C’était Dieu qui avait conduit et qui montrait le chemin à suivre. Quand la Mer Rouge s’est ouverte, le peuple de Dieu a pu passer mais les égyptiens ont, eux, été englouti. Il y avait une différence entre les deux. Israël était le peuple de Dieu dont Dieu avait fait alliance. On oublie souvent que ce n’est pas par notre capacité mais c’est par la capacité de ce Dieu puissant. Tu dois avoir confiance en ce Dieu, Il est capable. Les épreuves de Laodicée seront encore plus difficiles car tout se concentre dans ce dernier Age. Il s’agit de la bête la plus terrible de tous les Ages. Tous les démons se concentrent dans cet Age car c’est ici le point final. Les choses se mettent progressivement en place. La vierge sage doit toujours avoir l’huile pour que la lampe soit toujours allumée et qu’elle puisse être éclairée. Quand ce peuple était en Egypte, ils n’ont pas bougé mais quand Dieu a envoyé Moïse, alors ils sont sortis. C’est bien Dieu qui a fait cela. Les épreuves, tu en auras toujours jusqu’à son Retour, tu ne peux pas te reposer sur tes lauriers. Quand tu as beaucoup d’épreuves, c’est que Dieu t’aime. Dieu permet cela pour que tu cherches davantage sa Face, alors ne murmure pas. Dieu veut casser les habitudes, Dieu veut un sacrifice vivant. A Kadès-Barnéa, ils ont vu que cela était comme Dieu l’avait dit, MAIS … Quand on a prié pour toi, tu es content, tu sais que Dieu a agi, MAIS … Leur marche a montré qu’il y avait un souci. Un fils de Dieu ne peut pas marcher avec le doute ou les murmures. Moïse a même du s’opposer à Dieu qui voulait punir ce peuple à cause de leur endurcissement. Quand Moïse a intercédé, la colère de Dieu s’est apaisée. La nature de l’homme n’a pas changé. Malgré toutes les difficultés, Dieu prend soin de tous tes besoins. Nous devons Lui être reconnaissants. Souvenez-vous des 10 lépreux, un seul est revenu pour dire merci. N’oublie pas les bienfaits de Dieu à ton endroit, jamais Il ne t’abandonnera. Tu auras des épreuves mais nul ne peut te ravir de sa Main. Il te donne déjà la victoire dans le combat.

Dieu ne t’oublie pas. « Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. » (Romains 8 : 37) Ici-bas, on peut surenchérir mais ce que Dieu a fait, le don de son Fils, personne ne peut surenchérir au dessus.

Apocalypse 5 : 1-7

Celui qui est assis sur le Trône, c’est Dieu Lui-même. On cherchait un parent rédempteur. Celui qui était sur le trône ne s’est pas levé car on cherchait un homme. Dieu n’a pas de sang. Cet homme devait être 100% Dieu et 100% homme. Dieu a créé cette cellule de sang dans Marie. Le sang de Jésus-Christ nous a rachetés et c’est un rachat éternel. Il n’y a pas de prix de rachat plus élevé que ce sang de Jésus-Christ.

Hébreux 3 : 10-11

Si tu doutes que Dieu a la capacité à te faire sortir de cette épreuve, pose la question aux 3 hébreux ? « Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi. Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n'adorerons pas la statue d'or que tu as élevée. » (Daniel 3 : 17-18) Pose la question à Daniel ? « En s'approchant de la fosse, il appela Daniel d'une voix triste. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions? Et Daniel dit au roi: Roi, vis éternellement? Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m'ont fait aucun mal, parce que j'ai été trouvé innocent devant lui; et devant toi non plus, ô roi, je n'ai rien fait de mauvais. » (Daniel 6 : 20-22) Prenez courage, Il revient bientôt pour nous chercher.