Si nous péchons volontairement …

Il est notre guide, notre consolateur, notre conseiller. Que nous puissions nous donner davantage à Lui. « Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaume 119 : 11) Dieu est Bon dans tout ce qu’Il fait, Il est la sagesse. Il est aussi un soutien et un secours au temps de la détresse.

S’il y a un temps où  l’on a besoin d’entendre sa Parole, c’est bien dans ce temps de confusion. Dieu veut que nous soyons davantage prudents dans notre marche. Notre adversaire est malin et rusé. Que Dieu nous donne la sagesse pour voir les plans du diable. « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. » (Matthieu 28 : 20) Il n’est jamais très loin pour veiller sur nous. « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? » (Romains 8 : 31) Il faut être  sur et certain que Dieu est avec nous ! La fin de toutes choses arrive, la terreur et l’angoisse se propagent dans ce monde car ils ne savent pas ce que sera le lendemain.

Matthieu 27 : 1-10

Il ne s’agit pas d’histoire mais de ce que les témoins ont pu retranscrire de ce qu’ils ont vu.

Luc 1 : 1-3

Ils ont été des témoins, ils ont pris part à ces choses et nous les ont rapporté. Le Saint-Esprit a veillé pour que le tableau nous soit donné. L’esprit humain, quand il rapporte la chose, il transforme. Mais là, le Saint-Esprit a veillé pour que ce qui est écrit soit au plus juste de la réalité. Cela nous a été rapporté pour que nous puissions prendre part également à cela. Nous devons avoir confiance à ce que qui a été écrit et annoncé. Dans Matthieu, l’apôtre se réfère aux Saintes-Ecritures, à ce que Jérémie a dit. « Car je veille sur ma parole, pour l'exécuter. » (Jérémie 1 : 12) Nous sommes appelés à croire la Parole. Nous ne marchons pas avec nos pensées. « Et mon juste vivra par la foi » (Hébreux 10 : 38) La foi dans la Parole de Dieu. Si Dieu l’a dit, même si je ne comprends pas, je crois cela et j’obéis. Quand tu croix cela, Dieu manifeste sa Parole car tu la vois s’accomplir. Chaque Parole que Dieu a prononcée dans la Bible, cela va s’accomplir. Arrêtez de discuter la Parole de Dieu. Quand Dieu dit A alors c’est A.

On parle ici de personnes qui étaient en Israël, c’est-à-dire le pays que Dieu avait choisi. Quand Dieu te place quelque part, c’est que cet endroit est bien pour toi. Quand Dieu te conduit, tu ne pourras jamais t’égarer car Il est la Lumière et le Chemin. Pourquoi m’éloigner de Lui ? Ce chemin m’amène au bonheur. « Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n'amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux? » (Matthieu 6 : 26) Ne cherchez pas de petit chemin car il y a un Chemin. « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. » (Matthieu 11 : 28) Regarde à toi-même : ton changement ne vient pas d’un homme mais de Dieu. Comment Dieu a eu à faire cela dans ma vie ? Uniquement par sa Parole. Quand j’entendais sa Parole, je voyais le changement dans ma vie. La Bible est notre absolue. « Tout est possible à celui qui croit. » (Marc 9 : 23) Nous avons vu la main de Dieu dans notre vie.

Proverbes 8 : 1-20

Dieu nous accorde d’avoir une richesse formidable : sa Parole. Il est le seul livre où l’on parle de la vérité du début jusqu’à la fin, il n’y a pas la moindre erreur. Plusieurs ont rapporté différents choses mais ils ont tous dit la même chose sans se contredire. Tous les prophètes ont pointé dans la même direction. La Bible est notre absolue. « Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur » (Romains 3 : 4)

Ces hommes-là, dans Matthieu 27, étaient des principaux sacrificateurs, ils connaissaient la Parole. Ils étaient des descendants de la famille de Lévi. Nous ne pouvons pas jouer. Quand tu prêtes attention à tes pensées, tu joues avec ta destination. Quand Jésus est venu pour instaurer sa sacrificature alors cela est devenu différent. Quand tu as un service pour Dieu, ne te prends jamais pour plus important que Dieu. Ce qui a fait tomber cet archange puissant pour le faire devenir un démon, c’est juste l’orgueil. Satan est tellement malin, il va toujours chercher à toucher ton « moi », ton orgueil. Pour que tu acceptes les choses de Dieu, il faut quelque chose de spécial. La Parole est spirituelle, mais toi, tu es charnel, il y a donc un combat. La prédication est très importante pour les fils de Dieu, c’est pour cela qu’il faut des hommes envoyés par Dieu. Certains prédicateurs tuent les âmes. Le plus souvent on penche vers ce que les démons disent. Satan parle à ton « moi » et cela marche toujours. Quand Abel a fait l’offrande à Dieu, cela ne pouvait pas plaire aux hommes sur la Terre. Personne ne pouvait prendre plaisir à cela. Toi, tu aurais accepté quoi ? Quel sacrifice ? On aime toujours ce qui est agréable. Vous pensez servir Dieu mais vous servez 100% le diable. Quand la Parole vient, tu la rejettes. Satan travaille dans ton esprit, dans ton imagination.

Ces hommes lévites devaient être censés donner au peuple ce que Dieu voulait. « Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. » (Marc 7 : 8) Quand tu mets la Parole de côté, Satan devient le chef. « Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. » (Psaume 119 : 105) Quand tu enlèves la lumière, cela est fini. Quand Dieu choisit un homme pour le service, Il lui bloque la pensée charnelle, sinon comment un homme aurait-il pu dire « La vierge concevra ! » Cela est une folie. Si les prophètes avaient l’esprit humain alors ils n’auraient jamais dit cela. Quand c’est le « Ainsi dit l’Eternel » alors c’est Dieu qui parle.

Quand tu es dans le plan de Dieu, tu ne te forces pas mais ton désir est de faire la volonté de Dieu, de mettre en pratique la Parole. Quand tu écartes la Parole alors vient la confusion. Dieu n’amène jamais la confusion. Les Lévites étaient destinés au service pour Dieu. Mais quand ce Dieu était sur la Terre sous une forme humaine, ils ne l’ont pas reconnu. Quand quelqu’un est de Dieu, il est de Dieu. Vous pouvez ne pas l’aimer, le détester mais au fond de vous, vous reconnaissez qu’il est de Dieu. « Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu » (Jean 3 : 2) Notre Seigneur est tellement doux et bon, mais nous ne pouvons pas faire ce que nous voulons. Quand les sacrificateurs ont ordonné de faire arrêter Jésus, tout cela pour l’empêcher de prêcher, ces hommes l’ont entendu et sont repartis sans Lui. « Jamais homme n'a parlé comme cet homme. » (Jean 7 : 46) C’était Dieu Lui-même. Ils auraient dû trembler en eux.

Face à Lazare, il n’ya jamais eu un prophète qui s’est tenu devant un corps pourri et l’a ramené à la vie. Ils ont considéré Jésus comme prophète mais Il était le Dieu des prophètes. On voit un fils de Dieu dans l’humilité. Jésus s’est humilié mais toi, mon frère, ma sœur ? « Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? » (Jean 11 : 40) Marthe a même rajouté « Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là. » (Jean 11 : 39) Il n’y avait plus d’espoirs. Mais ce Jésus a voulu prouver qu’Il était le Créateur de toutes choses. Il l’a démontré devant tous. Il a juste parlé. « Car il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe. » (Psaume 33 : 9) Tout a été restauré en Lazare. Lazare est sorti. Tous ces gens-là pouvaient comprendre que ce Jésus était différent des autres. Ils ont cherché à le faire mourir. « Quel mal a-t-il fait? » (Marc 15 : 14) Un païen qui se pose la question. La Parole de Dieu s’accomplit dans tous les moindres détails.

Matthieu 27 : 2-5

L’argent est revenu aux principaux sacrificateurs. Judas a regretté l’acte qu’il a posé. Quand un homme reconnait qu’il a péché et qu’il se repent, alors Dieu pardonne. Vous pensez connaître Dieu mais vous ne Le connaissez pas encore. Vous venez toujours dans la Maison de Dieu, la Parole vous est toujours apportée. Observez-vous ! Comment vous réagissez vis-à-vis de la Parole qui vous est prêchée ? Comment je réagis ? Judas, depuis le début, était toujours avec le Seigneur. Il a vu et il a entendu. Même quand tous les disciples sont partis, lui est resté !

Hébreux 10 : 19-27

Nous devons avoir un cœur sincère, sinon Satan voit que vous êtes doubles et il vient. Quand vous avez les pensées impures au plus profond de votre cœur alors Satan utilise cela. Nous devons veiller les uns sur les autres. On parle des lèvres mais le cœur est loin. Nous avons les doctorats pour se plaindre.

Judas était toujours là, il écoutait. Vous entendez une prédication qui ne vous a pas plus alors vous ne venez plus. Rappelez-vous de comment Dieu vous a amené dans ce lieu. Quel est le but de notre rassemblement ? Cela vous permettra d’arrêter de vous plaindre des uns et des autres. L’autre n’est pas ton salut mais tu viens dans ce lieu pour ton salut.

Judas était là, ce n’était pas un prédicateur qui parlait mais Dieu Lui-même. Il entendait mais il ne sentait rien. Quand on atteint le formalisme et les habitudes, on ne sent plus le surnaturel. On devient charnel. Vous êtes éloignés de la Parole de Dieu. « Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaume 119 : 11) Je ne regarde pas à l’un ou à l’autre, mais je regarde à ma vie. La fin de toutes choses est proche. Quand tu es assis ici, que tu entends la Parole, que tu sortes et que tu n’obéis pas alors il n’y a plus de sacrifices possibles.

1 Samuel 15 : 10-23

Vous voulez toujours vous conformer aux pécheurs. « Ne vous conformez pas au siècle présent » (Romains 12 : 2) Ne cherchez pas à plaire aux hommes mais à Dieu. Pourquoi toujours copier le monde ? « Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? » (1 Rois 18 : 21) Le jugement est proche. Ce qui nous attend est plus glorieux que ce qui est dans ce monde. « Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. » (Apocalypse 3 : 15-16)

Judas écoutait la prédication, Judas voyait ce que Jésus faisait. Saül voulait montrer à Samuel qu’il connaissait plus que lui, alors que Dieu avait donné la Parole à Samuel. Saül cherchait à justifier son acte. Quand vous vous prenez pour plus grand, vous descendez vous-même dans la tombe. Quand Dieu parle, Il parle clairement, Il n’a pas besoin d’interprétation. « Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier? En se dirigeant d'après ta parole. » (Psaume 119 : 9)  Vous ne réalisez pas la manière dont le diable travaille ! Il faut vraiment veiller sur vos enfants. Quand vus voyez que votre enfant commence à résister à la Parole, il ne faut pas le lâcher. Si vous ne faites rien, Satan va mettre ses racines au plus profond. Nous avons une responsabilité à l’endroit de nos enfants. « Moi et ma maison, nous servirons l'Eternel. » (Josué 24 : 15) Le diable vise votre postérité. Nous avons le devoir de les éduquer selon les Saintes Ecritures.

Hébreux 6 : 4-6

Matthieu 26 : 20-24 / Jean 19 : 6-11 / Matthieu 26 : 6-16

Judas s’est repenti, il a ramené les pièces. Parfois on pose un acte que l’on ne comprend pas la portée que cela aura. Judas était avec les disciples mais il avait toujours un pied à l’extérieur. De lui-même, il est parti chez les sacrificateurs et a demandé une récompense. Quand les disciples étaient fouettés pour l’évangile, dès qu’ils sortaient, ils allaient vers les leurs. Nous avons de véritables frères et sœurs, nous avons besoin de la communion. Même si on vous insulte, on parle de vous, cela est pour vous tailler. Ne prêtez pas attention à cela, cherchez vos frères et vos sœurs. Quand tu n’es pas de Dieu, vous allez chercher toutes les fautes et tu ne vois pas l’œuvre que Dieu fait. C’était la même chose avec Judas. Tu résistes à la Parole de Dieu, mais Satan travaille déjà en toi.

Hébreux 12 : 1-17

Quand vous ne vous conformez pas au monde, vous aurez toujours le mépris. Nous devons résister au péché. Si Dieu te reprend aujourd’hui,  ne perds pas courage car Il t’aime. Quand tu es un fils de Dieu, Dieu ne va pas te laisser. Dieu attend de nous que nous soyons soumis à la Parole. La Grâce de Dieu te permet de mettre en pratique la vie de Christ et de vivre dans la sainteté. « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 3 : 15) Quand nous ouvrons nos cœurs, Dieu peut travailler en nous. Quand vous voulez les félicitations du monde, vous vendez votre droit d’aînesse. Nous devons ressembler à Christ alors soyons saints. On ne doit pas amener le monde dans l’église mais le monde s’est dehors. Quand Dieu vous parle, ne résistez pas car quand tu voudras te repentir pour cela, Dieu t’aura déjà effacé de la liste.

Hébreux 10 : 26-30

Il est important de ne pas fouler le sang de l’alliance aux pieds. Si c’est Dieu qui est bon, alors faites votre choix. « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. » (Matthieu 22 : 37) Quand vous aimez Dieu comme cela, où le monde aurait-il sa place ? « Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22 : 39)