Qu’il me soit fait selon ta Parole

« Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours » (Esaïe 53 : 10) Ce que notre Seigneur a fait est tellement grand que notre pensée ne peut le saisir. L’homme a eu à chuter mais Dieu n’a pas voulu le laisser dans cet état Dieu a toujours manifesté sa Volonté parfaite, le but qu’Il cherchait à atteindre pour l’homme.

« Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, » (1 Jean 1 : 1) La Parole que Dieu a eu à prononcer, Elle a pu à un certain moment prendre la forme d’un homme : Jésus-Christ. « Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Colossiens 2 : 9) C’est Jésus qui attire à Lui. Quand Il a appelé les disciples, il n’y avait pas de résistance. « Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. » (Jean 1 : 45) Dieu a fait cela pour le temps de Philippe. Mais aujourd’hui quand Dieu déverse sa Parole, dans le cœur d’un fils de Dieu, il n’y a pas d’hésitations car vous avez été prédestinés pour ce temps. Est-ce que nous voyons comme les Saintes Ecritures veulent que nous voyions ?

Pourquoi Jésus a eu à dire que « parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. » (Mathieu 11 : 11) ? Les Saintes Ecritures avaient annoncé qu’il y avait un messager qui devait venir pour annoncer la venue du Seigneur. L’ange Gabriel est venu dans la maison d’un sacrificateur, Zacharie.

Luc 1 : 5-17

Aucun homme ne peut respecter la Parole si ce n’est que Dieu a préparé cet homme. Il s’agit de la Parole du Seigneur, nous Lui devons du respect. C’est dans les moments difficiles où nous pensons que cela est impossible qu’Il intervient toujours pour te prouver qu’Il est le Tout-puissant. Il l’a fait avec Abraham, Il peut le faire aussi dans notre temps. Si Dieu l’a fait une fois, Il peut encore le faire.

Il y avait beaucoup de sacrificateurs en ce temps-là, mais l’ange Gabriel est venu voir Zacharie au moment opportun. Si Zacharie et Elisabeth étaient agréables à Dieu, c’est que Dieu les préparait déjà. L’élection ne pourra jamais échouer car vous êtes élus pour cette action là. Vous êtes élus pour être l’Epouse. Cette épouse sera « sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. » (Ephésiens 5 : 27) Et Elle le sera. « Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. » (Romains 8 : 37) La victoire nous la possédons. Ne compte pas sur ta force, tu as déjà l’échec. Fais confiance à Dieu.

Zacharie avait entendu que l’ange de Dieu pouvait paraître mais ce jour-là, l’ange est venu à lui, il l’a vu. C’est la même chose avec toi mon frère, ma sœur, tu as entendu parler mais tu vas voir aussi. Le Dieu que tu sers existe car son ange se tient là. Quand tu es à genoux, il y a un moment où les pensées viennent car le subconscient entre en action avec tout ce que avez vu ou entendu dans la journée. C’est pour cela, arrêtez d’écouter des saletés. Ecoutez des cantiques. Nous devons chercher à ce que notre Seigneur soit glorifié. Il y a une différence entre ce que la bouche dit et ce que le cœur dit. Quand vous vous mettez à genou, les premiers moments sont flous. A ce moment, repentez-vous, demandez-Lui pardon puis vous Le louez, lui montrez ce qu’Il est pour vous. Et après, seulement vous lui exposez votre problème. Quand tu es comme cela et que tu es sincère, Dieu t’écoute. Dieu veut que nous ayons la vérité au fond du cœur, que tu sois sincère. Cela ne sert à rien d’être hypocrite. Dieu est un Dieu d’amour. Il veut aimer et être aimé.

Ce n’est pas Zacharie qui a donné le nom mais Dieu qui a donné le nom de Jean. Les anges connaissent les Ecritures. Quand ils sont envoyés, ils ne viennent pour annoncer que ce que Dieu a eu à dire. L’ange a pris les Ecritures pour donner la teneur du ministère de Jean. Il n’a pas dit tout le verset en rapport, mais il s’est arrêté juste sur le passage qui concernait Jean. La naissance de Jean était en rapport avec ce que le Seigneur allait faire. Le même ange qui est venu à Zacharie et aussi venu chez Marie.

Luc 1 : 26-36

Quand Marie grandissait, elle pouvait se trouver quelque peu différente des autres. Quand Dieu vous a préparé pou une tâche précise, Il vous garde précieusement. Il ne permet pas que tu puisses faire comme tout le monde. Quand Dieu doit faire quelque chose avec toi, la main de Dieu est sur toi depuis la naissance. Dieu vous a choisi dès avant la fondation du monde. L’aiglon a toujours été aiglon, mais on l’a mis avec les poussins. Il mangeait la même chose mais cela ne passait pas. Il ne voulait pas être différent mais sa constitution était différente. Chaque semence doit produire selon son espèce. On peut se mettre dans une condition, mais cela n’est pas dans ton intérieur. Jusqu’au moment où vient la Parole. Ceux qui ont été appelé par Dieu, ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent car ils ont été consacrés par Dieu, prédestinés.

Quand Nicodème est venu vers Jésus pour lui faire des éloges, Jésus n’a rien dit. Il a juste parlé des Saintes Ecritures, Il a lancé une bombe. Le serviteur de Dieu ne court pas après les éloges. « Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. » (Galates 1 : 10) Quand la Parole sot, je dis « amen » car la Parole correspond à ce qui est en moi.

Marie ne se rendait pas compte que le Seigneur était avec elle. Elle vivait comme tout le monde mais elle ne savait pas que les yeux du Seigneur étaient posés sur elle. Quand la Parole entre en toi, tu n’as plus le goût au monde. Tu cherches à prendre le nom de Jésus-Christ par le baptême. On doit prendre une décision car il s’agit de ton âme, de ta destination. Cela fait des années que vous entendez la Parole mais vous êtes toujours à murmurer. Si la Parole ne te change pas, qu’est ce qui va te changer ? « Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? » (1 Rois 18 : 21)

L’ange avait donné le nom de Jean mais ici, Dieu donne aussi le nom de Jésus Voyez le lien entre les deux. On n’a pas choisi n’importe quelle vierge mais une vierge fiancée à un fils de David. Dieu s’est souvenu de David. « David ne manquera jamais d'un successeur Assis sur le trône de la maison d'Israël » (Jérémie 33 : 17)

Jean était considéré comme le plus grand disciple car voyez les liens qu’il y a entre Jésus et lui. La naissance de Jean était en rapport avec Jésus. Jean prêchait la Parole, il n’avait pas peur des mots. « Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? » (Matthieu 3 : 7) Dieu l’avait revêtu de l’autorité. « Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t'a donné l'autorité de les faire? Jésus leur répondit: Je vous adresserai aussi une question; répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses. » (Marc 11 : 28-29) Jean savait où il en était. Si Dieu t’a choisi, tu dois connaître ta position. « Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, celui-là m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint-Esprit. » (Jean 1 : 33) Tu dois avoir la certitude de Celui qui t’a envoyé. Arrêtez de jouer avec votre vie. Vous avez reçu le salut, ne vendez jamais votre droit d’aînesse.

« Moi, je baptise d'eau, mais au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne connaissez pas, qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. » (Jean 1 : 26-27) Jean le Baptiste était sur et certain de Celui qui l’avait envoyé et la teneur de son ministère. « Il faut qu'il croisse, et que je diminue. » (Jean 3 : 30) Jean a pu se tenir devant le monde entier et dire « Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jean 1 : 29) Il devait être certain de ce qu’il annonçait. Quand Samuel est venu dans la maison d’Isaï, Samuel s’est trompé. Dieu l’a repris pour oindre David. Mais Jean, à ce moment-là, ne pouvait pas se tromper. C’est pour cela aussi que Philippe à pu dire à Nathanaël : « Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. » (Jean 1 : 45) car Philippe avait reçu pour son temps. Et toi, mon frère, as-tu reçu pour ton temps ? Le temps est avancé, nous voulons rentrer chez nous. Si je prends plaisir encore à ce monde, c’est qu’il y a un problème. J’ai un chez moi. « Je vais vous préparer une place. » (Jean 14 : 2) Toi, mon frère, ma sœur, as-tu une place ? Qui est parti te préparer une place ? Il faut être sur et certain d’avoir une place car tu sais où tu vas, tu ne peux pas t’égarer. Cela ne sert à rien de te tourmenter, de murmurer car quand Il dit, je fais. Il y a un lient entre nous. « Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. » (Jean 10 : 27) Le temps est arrivé, que chacun fasse son choix !

On ne peut pas mélanger la lumière avec les ténèbres. Pour cela, il faut que le choix soit fait. Dieu a toujours veillé sur ceux qui sont à Lui. Quand tu es de Dieu, tu ne peux pas combattre la Parole. Quand tu choisis le monde, tu as déjà la défaite car celui que tu as choisi comme maître, il a été vaincu. Mais Jésus te dit « Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. » (Colossiens 2 : 10) Ne perds pas ton temps, tu dois faire ton choix. Quand Elie est venu devant le peuple. Elie était face à 400 prophètes. Elie a été direct. On veut aujourd’hui être diplomate mais Jésus n’était pas diplomate, Il parlait directement.

Matthieu 15 : 1-6

Jésus n’est pas diplomate mais Il est droit. Dieu veut que nous soyons justes. Ce que tu veux que l’on te fasse, fais le aussi aux autres. L’interprétation des Saintes Ecritures n’est pas bonne. C’est ce que nous vivons aujourd’hui. On interprète beaucoup, on va même jusqu’à prêcher sur les signes du Zodiaque.

Jérémie 10 : 1-3 / 1 Timothée 4 : 1

Les signes du Zodiaque sont dans le ciel. Arrêtez avec les doctrines là où il n’y a pas de doctrines. La doctrine sur les signes du Zodiaque est une doctrine de démons.

Matthieu 15 : 6-14

Quand Esaïe a parlé, il les avait déjà vus. Là où le Seigneur Jésus-Christ n’est pas le bien venu, Dieu n’est pas le bienvenu non plus. Les pharisiens attiraient la foule à eux. Ils venus charnellement mais Jésus leur parle spirituellement. On ne cajole pas les démons, mais on les chasse. Satan est un démon et son travail est de détruire. Nous avons le pouvoir de les chasser. Quand un homme est oint d’un mauvais esprit, ceux qui l’écoutent sont sous la coupe du même esprit. Nous, nous voulons voir.

Nous sommes un peuple que Dieu s’est choisi Lui-même. Jean s’est tenu avec certitude « Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jean 1 : 29) Jean a tremblé en voyant Jésus. Aimer ce Jésus est la santé pour le corps. Je me repose en Jésus. « Luttes au dehors, craintes au dedans. » (2 Corinthiens 7 : 5) Quand vous avez Jésus, toutes choses sont possibles. Jésus prend soin de ton lendemain dans les moindres détails. Quand tous vont t’abandonner, Jésus sera là. Même quand tu seras pourri, Jésus viendra. Peu importe ce que les gens peuvent penser, un jour tu partiras à la maison.

« Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort » (Jean 11 : 25) Jésus est présent. Personne ne voulait s’approcher de Lazare parce qu’il sentait déjà mauvais. « Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? » (Jean 11 : 40) « Otez la pierre. » Enlevez l’incrédulité, ôte la pierre ! Quand tu ôtes l’incrédulité, tu verras que Dieu fait l’impossible. « Lazare, sors! » (Jean 11 : 43) Lazare est sorti.