Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens

« Je suis le chemin, la vérité, et la vie. » (Jean 14 : 6) Aussi longtemps que nous marchons sur ce chemin alors nous atteindrons le port. Dieu veille sur son troupeau. Aussi longtemps que nous gardons nos yeux fixés sur Lui, nous avons le Salut. « Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos cœurs, … » (Hébreux 3 : 15) Nous voulons avoir le cœur attendrit afin de recevoir la Parole et être changé.

Dans l’ancien temps, ce Dieu était le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. On savait qu’Il avait un peuple à Lui : Israël. Israël était appelé le Peuple de Dieu. « Elle (la Parole) est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jean 1 : 11-12) On avait à choisir entre Jésus et Barabbas. Ils ont choisi Barabbas. Dieu s’est alors détourné d’Israël pour poser ses regards sur les Nations. « Dieu a d'abord jeté les regards sur les nations pour choisir du milieu d'elles un peuple qui portât son nom. » (Actes 15 : 14) Il s’agit aussi du Peuple de Dieu. Nous devons savoir qu’est ce que Dieu cherche dans les Nations ? Il ne s’agit pas de tout le monde mais de ceux qui sont de son peuple, de ceux qui ont été appelé. Il ne s’agit pas de l’œuvre d’un homme mais de l’œuvre de Dieu. Nous sommes dans une période particulière car ce Dieu va faire, Il va agir. Nous devons avoir les yeux ouverts pour voir l’action de Dieu. Nous avons reçu beaucoup d’enseignements qui nous aveuglent aujourd’hui. Le peuple d’Israël avait beaucoup d’enseignements mais ils n’ont pas reconnu Jésus. Leurs enseignements rendaient la Parole de Dieu inefficace. La Parole est toujours puissante et efficace mais inefficace pour ceux qui ne veulent pas La recevoir et L’accepter. Nous attendons un événement glorieux comme Israël attendait un événement tout aussi particulier. Dans cet Age, Jésus est rejeté des églises. On ne veut pas de ce Jésus. Examinons-nous avec une bonne conscience : est ce que j’aime réellement le Seigneur de tout mon cœur ? «  … nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! Si ce n'est par le Saint-Esprit. » (1 Corinthiens 12 : 3) Si vous L’aimez alors les choses seront différentes !

Matthieu 16 : 1-12

Dieu agit d’une manière particulière. Paul a connu et reçu ce Jésus-Christ, il a eu un ministère puissant mais il a pu dire « Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres. » (1 Corinthiens 9 : 27) Nous ne connaissons pas vraiment Dieu. Il y a trop de laisser-aller dans les choses de Dieu. Vous pensez déjà avoir acquis mais c’est l’orgueil qui entre en vous. « Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël » (Romains 9 : 6) Tous ceux d’Israël pensaient être de Dieu mais ce n’est pas le cas. Nous n’avons pas à faire à un humain mais à Dieu. Jésus parle dans une dimension et les disciples parlent dans une autre dimension. Deux dimensions différentes. Vous pouvez écouter la Parole et ne pas recevoir cela de la bonne manière. « Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu… Jésus lui répondit: Tu es le docteur d'Israël, et tu ne sais pas ces choses! » (Jean 3 : 3 et 10) Vous pensez connaître mais si vous connaissiez réellement, Dieu vous aurait établi pasteur. Dieu vous place là pour écouter car c’est là votre bénédiction. Même si un signe avait été fait par Jésus, ces pharisiens et ces sadducéens n’auraient pas cru. S’ils croyaient, leur vie aurait été changée. Si ta vie ne change pas, c’est parce que tu ne crois pas en ce Dieu. Si tu es toujours charnel, tu vas comprendre les choses charnellement mais ce n’est pas ce que Dieu veut. Quand Dieu parle, Il parle toujours spirituellement. « Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit. » (Romains 8 : 1-4) L’homme spirituel juge de tout.

Jésus parle du levain et les disciples ont pensé que Jésus parlait selon leur pensée car dans le pain, on met du levain. Mais il n’en était pas ainsi. Jésus savait d’où Il venait et où Il allait mais toi, est-ce que tu sais d’où tu viens et où tu vas ? Tu n’as pas la certitude de qui tu es. La distraction vient du diable. Nous voulons que Dieu nous parle mais nous n’écoutons pas. Les pharisiens et les sadducéens ne croyaient pas en ce Jésus car ils avaient leurs enseignements : leur absolu était « Moïse a dit ». Dans cette condition, Satan pouvait faire passer beaucoup de choses. « Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi. » (Jean 5 : 45-46) « Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. » (Jean 1 : 45) Quand vous n’êtes pas certains, Satan peut vous désarçonner facilement. Philippe était tellement certain qu’il n’a pas tremblé : « Viens, et vois. » (Jean 1 : 46) « Nathanaël répondit et lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. » (Jean 1 : 49)

Vous entendez la Parole et vous raisonnez. Nous nous détruisons nous-mêmes par nos propres raisonnements. Quand on te dit que ton raisonnement n’est pas biblique, accepte et change. Ne reste pas accrocher à cela en te justifiant par des choses fausses. Quand c’est faux, c’est faux. Nous avons besoin de la Vérité. Nous voulons penser comme Dieu pense. Je reconnais mon erreur et je corrige. Quand tu changes et corriges cela montre que tu as la vie de Christ. Nous n’avons pas à collaborer avec les démons, les démons nous les chassons. Dieu connait nos pensées. Dieu sonde nos reins et nos cœurs Quand tu réalises cela, alors tu es dans la crainte. Dieu parle d’une chose et les disciples associent quelque chose de spirituel à quelque chose de charnel. Les pharisiens n’étaient pas des boulangers. Le levain des pharisiens était spirituel. Dieu veut vous décharger de vos fardeaux mais vous retournez avec. Dieu vous délie et c’est vous qui vous liez. Vous oubliez souvent ce que Dieu a fait pour vous. Quand Dieu te visite, c’est alors que tu comprends ce que Dieu a fait pour toi. Alors quelle adoration, quelle louange aurions-nous pour ce Dieu ? Compte les bienfaits de Dieu, souviens-toi de ce que Dieu a fait pour toi, Il le fera encore. « Car il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe. » (Psaume 33 : 9) Il est venu pour libérer les captifs. Pour Lui, cela est sur et certain, cela est déjà fait. Nous avons déjà reçu la guérison. Cela s’accomplit dans ta vie. Même si la maladie vient, j’ai l’assurance qu’Il agira encore et qu’Il exaucera. Dieu sait très bien ce qu’Il dit. Dieu est tellement bon, qu’Il t’a envoyé Lui-même : Jésus-Christ. Il est venu pour te sauver de la chair, pour te garder. Il n’y a point de Dieu semblable à Lui. Il est Vivant et Il agit encore comme aux jours d’autrefois. Il agit encore pour démontrer que sa Parole est la Vérité. « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. » (Matthieu 28 : 20) Vous Le croyez, vous Le sentez. Nous avons besoin d’expérimenter notre Seigneur. Notre foi doit être ferme.

Jésus insiste pour leurs faire comprendre qu’Il ne parle pas de pain. Nous avons quelque chose de très important : Nous avons le Créateur. Quand tu L’as, tout devient possible. Quand Israël est parti d’Egypte, il n’avait pas de citernes d’eau avec eux mais seulement l’Eternel. « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Matthieu 6 : 33) Ne t’inquiète plus, ne pleure plus car ce que tu désires, Dieu te l’a donné. Accroche-toi seulement à Dieu. Quand Dieu a jeté ses regards sur la Terre, Il t’a vu toi. Dieu ne t’a pas créé pour te perdre, Il a donné sa vie pour toi. Notre foi doit être fondée sur Jésus-Christ et elle doit être inébranlable. Nous devons marcher avec assurance et détermination car nous sommes plus que vainqueurs. Nous n’avons jamais la défaite mais toujours la victoire car Celui qui a vaincu et qui t’a fait la promesse, n’est pas resté dans le tombeau mais Il est ressuscité et Il est Vivant aux siècles des siècles. Si on L’a mis au tombeau, c’est parce qu’Il devait descendre dans le séjour des morts pour voir Job, David et tous les autres. Satan se croit intelligent mais il n’en est pas. Pour entrer dans les lieux inférieurs, il faut être mort. Il fallait qu’Il meure pour apporter la vie. Il est la Sagesse. Il est Vivant. Il est toujours le Même, Il ne change pas. Il est là aussi aujourd’hui pour toi. Quand Jésus vient, la lumière vient et la vie aussi. Pourquoi ton cœur reste fermé ? Ne sois pas extérieur mais sois dedans. Quand Jésus est venu sur le dos d’une ânesse, tout le monde était dans la joie mais les pharisiens voulaient les faire taire. Si tu sors et que Dieu ne t’a pas visité, que vas-tu faire ? Reçois-Le aujourd’hui ! Quand tu vas sortir, Il est avec toi.