J’ai fait connaître Ton nom

Nous sommes des pèlerins sur cette Terre. Nous partirons tous un jour, le tout est de savoir de quel côté nous partirons. Nous avons la certitude que nous serons avec Lui. Sur la Terre, nous savons où nous en sommes.

« Avec Dieu, nous ferons des exploits; Il écrasera nos ennemis. » (Psaume 60 :12) Nous avons le sceau de Dieu. La révélation est quelque chose d’important pour Dieu qu’Il accorde à ses enfants. « Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils ne comprennent point. » (Luc 8 :10) La mort n’a plus de pouvoir sur nous. La mort va frapper tout à chacun, mais Dieu est parfait dans ce qu’Il fait. Tiré de la poussière, tu retournes à la poussière : il s’agit du corps. Mais l’homme a été créé à l’image de Dieu, or Dieu est Esprit. « L'Eternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. » (Genèse 2 : 16-17) « Un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. » (2 Pierre 3 :8) Le jour où il en a mangé, il est mort. « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3 : 16) Dieu ne peut pas se tromper. David avait compris et il a déclaré « Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption. » (Psaume 16 : 10) Et Jésus l’a manifesté en mourant sur la croix et en ressuscitant. Les chrétiens sont des oints car de Christ. La même colonne de feu le jour et la colonne de nuée la nuit, c’était l’Esprit de Dieu. Cette colonne de feu, c’était Dieu dans sa Toute-puissance. Le jour de la Pentecôte, des langues de feu réparties sur chaque tête : il s’agit de la même colonne de feu, du même Dieu. Ce Dieu est maintenant en nous. Le Saint-Esprit vient dans l’âme pour les enfants de Dieu.

Jean 17 : 24-26

C’est la prière que Jésus-Christ Lui-même a adressé. Cela va s’accomplir exactement comme Il l’a dit. « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 7 : 21) « Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. » (Jean 10 : 27) « Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi; » (Jean 17 : 9) Il est venu sur la Terre pour ceux qui Lui ont été donné. Il les a connus d’avance. « Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme? … Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.» (Matthieu 16 : 13 et 16) Pierre a reconnu Celui qui était en face de lui. Il ne pouvait connaître cela mais c’est Dieu qui lui a révélé cela. Tous ceux d’Israël savaient que le Messie devait venir, mais encore fallait-il Le reconnaître !

Romains 9 : 3-13

Quand Dieu a pourvu à te prédestiner, il est impossible que tu rates la chose. Tous en Israël priaient et adoraient l’Eternel. Il faut que tu sois quelque chose du Seigneur pour reconnaître que Celui-ci est un envoyé de Dieu. Quand Dieu n’envoie pas, ces hommes ne sont pas pour l’utilité du peuple de Dieu mais tu dois reconnaître ceux qui sont envoyés. « Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. » (Romains 8 : 14) Satan est un menteur, cela est tellement proche de la vérité mais ce n’est pas la vérité. « … au point de séduire, s'il était possible, même les élus. » (Matthieu 24 : 24) Les prédicateurs de l’époque, le sanhédrin, les pharisiens et tout cela avaient Jésus devant eux et ils L’ont giflé et ne L’ont pas reconnu alors que la femme samaritaine, une prostituée, l’a reconnu. Le prédicateur voit en Jésus un démon alors que cette prostituée a reconnu un prophète. « Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé. » (Matthieu 10 : 40) Si tu reçois celui qui n’est pas envoyé, tu reçois aussi la malédiction. « Père juste, le monde ne t'a point connu; mais moi je t'ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m'as envoyé. » (Jean 17 : 25) Il n’est pas facile de suivre ce Jésus. Si  tu es envoyé, c’est que Dieu t’a donné quelque chose. Un envoyé apporte les paroles de celui qui l’a envoyé.

Jean 17 : 14-21

Tu faisais tout comme le monde mais quand tu as pris position pour Jésus, cela a changé. Il s’agit de la même Parole. Nous devons reconnaître un envoyé de Dieu mais non pas devenir fanatique. Nous sommes amoureux de Jésus, cela est plus grand que fanatique.

Quand nous reconnaissons l’envoyé de Dieu, nous avons une pleine confiance en ce vase que Dieu utilise. Nous devons témoigner de ce que Dieu fait encore dans notre temps. Jésus s’est placé dans la position de serviteur qui prie son Dieu.

Esaïe 42 : 1-3

Il s’agit bien du Seigneur Jésus.

Jean 17 : 6

« Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. » (Jean 17 : 3) Il est important que l’envoyé soit reconnu mais plus encore que cet envoyé donne le message.

Romains 10 : 10-13

Seigneur n’est pas un nom. Il faut invoquer le nom de Celui que tu reconnais comme Seigneur. « Car je leur ai donné les paroles que tu m'as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé. » (Jean 17 : 8) Que me servirait le nom d’un homme. Dieu taille ses serviteurs. Il veut arracher tout l’intérieur de ses serviteurs car Il veut enlever la pensée humaine. Dieu taille, brise et façonne ses serviteurs. Ce serviteur-là ne cherche pas la gloire des hommes mais cherche toujours à plaire à son Dieu. « Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. » (Galates 1 : 10) Les serviteurs ont beaucoup de combats afin de pouvoir connaître l’œuvre de Dieu et de briser le charnel. Vous devez être instruits pour reconnaître ce qui est de Dieu et ce qui n’est pas de Dieu. Seigneur est un titre mais pas un nom. « C'est pourquoi je vous déclare que nul, s'il parle par l'Esprit de Dieu, ne dit: Jésus est anathème! Et que nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! Si ce n'est par le Saint-Esprit. » (1 Corinthiens 12 : 3) Vous pouvez dire cela parce que vous l’avez entendu de quelqu’un. « Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche?» (Romains 10 : 14)

Actes 4 : 1-12

Nous devons être convaincu de la chose mais toujours faire attention à ce que nous entendons. La Parole de Dieu est notre Absolu. « Tu aimeras l'Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. » (Deutéronome 6 :5) Nous nous préparons pour le jour qui vient. N’ayez pas honte de parler de ce Jésus. Le monde et les hommes ont besoin de connaître ce Jésus. Mon Jésus est vivant et Il marche avec moi.