Israël et la paix ?

Nous ne devons pas vivre comme au temps de Noé ou au temps de Lot, mais nous devons vivre dans notre temps, le temps de Laodicée. Nous devons être positionnés dans les choses de Dieu.

Question concernant la signature d’accord entre Israël et les Emirats arabes Unis. Quand est-il en rapport avec les Saintes Ecritures ? Est-ce vraiment un accord historique qui a un impact dans le plan de Dieu ?

Les hommes disent que c’est un moment historique, monsieur TRUMP s’en félicite. L’alliance a été signée ce qui signifie que chacun veut la paix. Mais cela est historique par rapport à quoi ? On nous met un tableau où il y aura la paix partout dans les pays autour. Il faut consulter les Saintes Ecritures car il s’agit du programme de Dieu. Il est l’Alpha et l’Omega. C’est nous qui devons annoncer aux hommes les choses qui sont historiques. Dieu ne fera rien qui soit en dehors de la Parole de Dieu. Est-ce que cette signature est vraiment historique ? On nous avait déjà annoncé cela il y a longtemps avec l’Egypte. Quand il s’agit d’Israël, Dieu a eu à parler avec Daniel. On nous a montré les 70 semaines de Daniel. Il a été dit qu’Il n’aura pas de successeur, Il sera retranché.

Daniel 9 : 23-27

Il s’agit bien de 69 semaines (7 + 62). Le peuple d’un chef est bien Rome avec Titus qui a détruit Jérusalem. Divers peuples sont venus en Israël, à Jérusalem, c’est pour cela que vous voyez des mosquées à Jérusalem. Nous devons voir le plan de Dieu car nous avons un lien avec Israël. Si je vois que cela commence à bouger, c’est que la venue du Seigneur est proche. Le pays a été divisé, les arabes ont mis la main dessus car on voulait que le pays d’Israël puisse disparaître de la carte. La force des arabes est le pétrole, et ce même pétrole est la faiblesse des Nations Unies. C’est pour cela qu’ils ont le contrôle. Ce peuple a été martyrisé par Hitler. Ce peuple n’est béni que quand il est dans son territoire, alors coule le lait et le miel. Quand tu es dans l’endroit que Dieu veut pour toi, Dieu te bénit. La promesse a été faite à Abraham et à Jérémie. « Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau. » (Jérémie 31 : 10) Il est le Dieu d’Israël, Il n’abandonne jamais Israël. Abraham est parti mais Dieu veille sur la postérité d’Abraham Quand tu aimes Dieu, Il prendra soin de ta postérité Ne pleure pas mais accroche-toi à Lui. Il nous faut entrer dans la postérité d’Abraham. Dieu est parfait. Quand les arabes ont pris le pays, ils ont changé le nom en Palestine afin que le nom de l’Israël ne soit plus mentionné. Si un pays peut dire ici c’est mon territoire, c’est bien Israël. La Terre d’Israël, c’est le créateur qui l’a formé et délimité. La Parole de Dieu est le titre de propriété du territoire d’Israël. Toutes les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité, donc c’est pour moi. Dans l’enlèvement, j’ai ma place. Dieu veut toujours qu’il y ait un témoignage pour que Dieu montre que c’est Lui qui domine. Nous avons besoin de ces difficultés pour que nous puissions prendre notre envol pour aller plus haut. « Afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, » (1 Pierre 1 : 7) Hitler s’est acharné sur ce peuple, pourquoi sur ce peuple ? Parce que c’est un peuple qui appartenait à Dieu. Quand vous souhaitez vous conformer à la Parole de Dieu, cela devient un problème pour les autres. Les juifs étaient sans territoire. La haine des juifs a commencé à être vue avec l’affaire Dreyfus (1894-1906). Alfred Dreyfus (9 octobre 1859-12 juillet 1935) est un officier dans l’armée française de confession juive. Il a été victime, en 1894, d'une machination judiciaire qui est à l'origine d'une crise politique majeure. Il était droit mais comme il était juif, on l’a accusé faussement de trahison. La haine des juifs était tellement forte qu’il a été condamné sans fondement, simplement comme il était juif. On ne voulait pas qu’il soit dans de haute fonction de l’armée. On l’a alors humilié devant la foule. Dans cette foule, il y avait un directeur de journal : Théodor Herzl (2 mai 1860-3 juillet 1904). En tant que correspondant à Paris du journal Die Neue Freie Presse, il suit l'Affaire depuis le premier procès de Dreyfus. C'est à cette époque qu'il estime absolument nécessaire la constitution d'un « abri permanent pour le peuple juif », thèse qu'il reprend dans son livre L'État des Juifs (Der Judenstaat), écrit en 1896. Puis quand Hitler a agi, on a vu que vraiment Israël avait besoin d’un endroit, d’un pays. À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux survivants de la Shoah cherchent à émigrer clandestinement d'Europe vers la Palestine, alors sous mandat britannique. Les Britanniques limitaient l'immigration juive en Palestine afin d'éviter les tensions avec les populations arabes. Exodus 1947 est un bateau qui transporta clandestinement des Juifs vers la Palestine mandataire en 1947, mais celui a été découvert. Il était rempli à ras bord. Il devait accoster en Israël mais les arabes ont refusé.

Ce bateau ne pouvait aller dans aucun pays. Il n’y avait plus à manger, plus rien, mais cela a commencé à toucher le cœur des gens du monde entier. C’est comme cela que les nations unies ont été saisies. Ils ont cherché pour que ce peuple puisse avoir un pays. Les négociations ont commencé, c’est là où l’on a commencé à parler de partage. L’ONU est intervenue. On a commencé les votes pour mettre tout le monde d’accord. Les arabes se sont levés pour essayer de renverser certains pays. Ils leurs ont promis le pétrole et cela marchait. Les juifs ont pris la Bible et ont montré aux dirigeants des pays que ce pays est bien l’héritage du peuple d’Israël. C’est comme cela qu’Israël est rentré dans son pays. On leur a donc donné une partie du pays. Le Kibboutz a commencé. Les juifs faisaient revenir leur famille clandestinement, cela renforcé leur cohésion. On leur a donné la partie du pays où il y avait les moustiques, les maladies, où il n’y avait rien. Mais là, le pays a commencé à reverdir. Quand l’armée britannique est partie, les arabes ont jeté les chars britanniques à la mer pour qu’Israël ne puisse pas les avoir. Mais le peuple d’Israël allait les rechercher dans la mer. Ils ont reconstruit les chars, non seulement remontés mais ils les ont améliorés. Les juifs avaient les meilleurs chars. Alors tout les pays arabes se sont ligués contre Israël, mais ce petit peuple là est sorti pour attaquer les pays arabes et les arabes ont pris la fuite. C’est un pays qui est toujours en gestation. Pendant tout ce temps, on a mis Tel Aviv, capitale d’Israël mais la capitale est Jérusalem. Mais récemment, Trump est sorti et est venu pour annoncer Jérusalem, capitale d’Israël. Dieu faisait l’histoire. Israël ne peut pas être Israël s’il n’y a pas Jérusalem. Aussi longtemps que Dieu a tourné les yeux d’Israël, Il ne peut pas travailler avec Israël. Nous sommes fortement liés à Israël. Nous devons comprendre l’importance que nous revêtons aux yeux du Seigneur. « Simon a raconté comment Dieu a d'abord jeté les regards sur les nations pour choisir du milieu d'elles un peuple qui portât son nom. » (Actes 15 : 14) Dieu se tourne vers les nations parce qu’Il cherche un peuple, non pas les nations mais son peuple à Lui. « Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. » (Romains 8 : 29) « Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c'est qu'une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement, jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée. Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés; » (Romains 11 : 25-26) On voit bien le plan de Dieu. Jérusalem doit être entre les mains d’Israël. Ils peuvent signés des accords de paix mais il ne s’agit pas d’accords historiques. La haine des arabes n’à rien avoir avec la signature sur le papier. Dans le cœur, c’est toujours la haine. « Quand les hommes diront: Paix et sûreté! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. » (1 Thessaloniciens 5 : 3)

Apocalypse 11 : 1-2

« Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations » c’est-à-dire les nations seront toujours en guerre à l’endroit de Jérusalem. Toutes les nations ne peuvent donc pas être en paix avec Israël. Pour qu’Israël puisse être e paix avec tous, il faut une condition «jusqu'à ce que la totalité des païens soit entrée », c’est-à-dire jusqu’à l’enlèvement. Puis commencent la dernière semaine. Les deux témoins viendront et prêcheront pendant 3 ans et demi. Pourquoi ? Afin que les 144 000 en Israël soit appelés. Après 3 ans et demi, il y aura encore 3 ans et demi de calamités en Israël. Pour cela, il faut qu’Israël reprenne sa condition de pays de Dieu. Et pour cela, il faut que Dieu soit en Israël. Israël sera en paix avec toutes les nations pendant le Millénium. « Tu ne manqueras jamais d'un successeur sur le trône d'Israël. » (1 Rois 2 : 4) Le Messie viendra s’asseoir sur le trône. Pour qu’il y ait la paix, il faut que le Prince de paix vienne. « Et l'Eternel me dit: Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l'exécuter. » (Jérémie 1 : 12) Le Seigneur a un programme qu’Il conduit. Et nous sommes concernés par ce peuple !