Irrépréhensible…

« L'ange de l'Eternel campe autour de ceux qui le craignent, Et il les arrache au danger. » (Psaume 34 : 7) « Car il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe. » (Psaume 33 : 9) « Il (le juste) ne craint point les mauvaises nouvelles; Son cœur est ferme, confiant en l'Eternel. »

(Psaume 112 : 7) Dieu nous parle et nous instruit pour amener dans cette position. Dieu est parfait, mais l’homme ne prête pas attention à ce que Dieu dit. « Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? » (Jean 8 : 43) Dieu veut que tu puisses comprendre et que tu puisses garder ce qu’Il a donné. « Afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. » (Ephésiens 5 : 27) Quand on lit cela, on pense que cela est hypothétique. Or, Dieu est un Dieu parfait et Il nous place dans une position où nous croyons ce que Dieu dit. Ce que nous croyons est vrai. « Je vous rappelle, frères, l'Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. » (1 Corinthiens 15 : 1-2) Si tu ne crois pas, si tu n’es pas certain, cela ne te sers à rien. « Il m'a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile, afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus. » (Luc 1 : 3-4) Ne perdons pas notre temps avec des choses inutiles. Nous ne devons pas nous convaincre nous-mêmes mais ce sont les Saintes Ecritures qui doivent nous convaincre. « Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement » (Jean 16 : 8) On prêche la Parole pour que vous soyez en communion avec Dieu. C’est Dieu qui te convainc. Dans cette condition, nous nous sentons dans la liberté. « Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté. » (2 Corinthiens 3 : 17) Dieu veille toujours sur sa Parole. « Que vois-tu, Jérémie? Je répondis: Je vois une branche d'amandier. Et l'Eternel me dit: Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l'exécuter. » (Jérémie 1 : 11-12)

Ephésiens 1 : 3-5

Dieu ne t’a pas choisi pour rien, tu ne perds pas ton temps. Nous avons besoin de cette Parole qui nous change. Seule la Parole de Dieu peut te changer. Ne combattez pas contre ce qui peut te changer. Dieu a décidé de cela avant même que tu ne viennes au monde. Le « nous » concerne qui exactement ? Car ici, il s’agit de l’élection. Cette élection ne concerne pas tout le monde. Quand tu as l’amour dans ton cœur, cela doit se manifester. Quand tu ne l’as pas, on le voit. Quand les gens vous évitent tout le temps, posez-vous la question ? « Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi. » (Jean 12 : 32) « Que nul en son cœur ne pense le mal contre son prochain » (Zacharie 8 : 17) Quand tu vois que tu n’arrives pas à aimer quelqu’un, alors vient pour que l’on prie pour toi.

Philippiens 2 : 1-2

Dieu s’adresse à toi car Il sait que tu as la capacité ! Cela est possible car la Bible le dit. Si nous n’arrivons pas à cela, nous n’irons pas au ciel. Si déjà maintenant, nous avons le cœur divisé, comment allons-nous aller là-haut ? « Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée; de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée. De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. Où sera-ce, Seigneur?» (Luc 17 : 34-37) Nous devons savoir pour être au bon endroit car nous voulons partir. « Où sera le corps, là s'assembleront les aigles. » (Luc 17 : 37) Cela veut dire qu’ils sont un. Il faut la communion. Dieu travaille toujours dans l’ordre.

Matthieu 24 : 30-31 / Nombres 10 : 1-7

Beaucoup d’événements sont donnés dans Matthieu 24 mais il faut les placer à la bonne place. Dans Matthieu, il s’agit de la trompette de rassemblement.

1 Thessaloniciens 4 : 15-17

C’est ici la trompette du départ. Les Saintes Ecritures sont précieuses et claires. Il faut prêter attention à la Parole de Dieu. Dieu nous parle pour que nous soyons conscients de qui nous sommes aux yeux de Dieu.

Nous devons être sur et certain que Dieu nous a appelés. « Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu. » (1Jean 3 : 9) Si tu es de Dieu, tu ne peux qu’être un élu. La Parole de Dieu est la source de vie pour toi. «Si vous avez goûté que le Seigneur est bon. » (1 Pierre 2 : 3) Tu dois d’abord gouté et après tu t’accroches à cela. Quand tu es né de Dieu, il y a quelque chose qui est à l’intérieur de toi. « Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaume 119 : 11) « Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu. » (Jean 6 : 69) Si tu as trouvé la chose, pourquoi vas-tu continuer à chercher ? Quand tu as cela au-dedans de toi, il est impossible que tu doutes. « Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. » (Romains 10 : 17) La foi grandie et se fortifie à l’écoute de la Parole. Quand tu entends et reçois la Parole de Dieu, il n’y a pas de lutte en toi.

Philippiens 4 : 4-8

Cette douceur doit être dans chaque fils et filles de Dieu. L’agressivité ne fait plus partie de notre vie. « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5 : 17) Quand Dieu te change, Il ne te change pas que dans l’église mais aussi dehors. Jésus-Christ Lui-même a dit « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. » (Matthieu 6 : 25) Quand vous agissez comme cela, il n’y a pas de trouble mais toujours la paix de Dieu. Quand vous avez cela, vous ne pouvez jamais penser mal de l’autre, alors vous êtes uns. Chacun doit faire ce que Dieu nous demande de faire, chacun en son intérieur : alors c’est la communion. Et Dieu le fait déjà. « Afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. » (Jean 17 : 21) L’unité existe déjà. Nous devons entrer dans cette unité. « Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit. » (1 Corinthiens 12 : 13) Nous entrons dans ce corps, dans l’unité par le Baptême du Saint-Esprit. Si je suis hors du corps de Christ, je ne peux pas être dans l’unité. Dieu nous montre le chemin pour y parvenir. Alors plus de combats, plus de jalousie car nous sommes dedans. Dieu est amour, ainsi donc nous devons avoir cet amour. Nous devons toujours aimer car la haine te détruit et l’amour pense les plaies.

Philippiens 2 : 2

Quand tu arrives à regarder l’autre comme au-dessus et que l’autre fait de même, où seront les combats ? « Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! » (Matthieu 5 : 3) Nous devons revenir à la simplicité. « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. » (Matthieu 11 : 25) Ne compliquons plus les choses, soyons dans la simplicité. L’amour marche avec le pardon. « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3 : 16) Jésus-Christ est notre modèle. Dieu est vraiment Amour. Bibliquement parlant, la femme pris en flagrant délit d’adultères était condamnée. Les pharisiens venaient pour la condamner selon la loi. Personne ne pouvait plus rien faire pour elle, mais ils l’ont amené à Jésus-Christ, la Parole Vivante. Ils auraient pu la lapider là-bas, mais ils l’ont amené à Jésus. « Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. » (Jean 1 : 17) Quand tu rencontres Jésus, ton problème est solutionné. Ils l’ont amené à Jésus pensant mieux connaitre que Lui. Quand tu vois que ton frère est tombé, tu es le premier à l’accuser, à l’exposer mais pense toujours que celui-ci est to frère et en faisant ainsi tu expose ton frère dans cette condition devant les païens. Quand tu comprends cela alors tu vas prier pour ton frère : Quand tu as Christ en toi, tu agis comme cela alors tu as déjà solutionné le problème de ton frère. Cette femme se voyait mourir et dans sa condition, si elle mourrait, elle irait en enfer. Plus de pardon possible. « Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? » (Jean 8 : 5) Elle, aussi, était convaincue que Jésus allait la condamner. Mais contre toutes attentes, Jésus prend la Parole « Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. » (Jean 8 : 7) Il n’a pas regardé la femme mais ces hommes-là qui l’ont condamné. Chacun dans son intérieur a été condamné. Or, chacun quand il pèche, cherche la miséricorde auprès de Dieu. Nous avons besoin de ce que Jésus a dit car Moïse n’avait pas dit cela.